Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 12.02.2017 09:47:47  De : le Nain dans les Tuyaux

avis sur un produit
Bonjour,

Pour une fois qu'une question un peu générique qui puisse servir à tout le monde est posée, et non pas une forme déguisée de fishing pour, soit une entreprise que revendra notre réponse en se proclamant expert, soit un projet de particulier qui ne veut pas se payer un bureau d'ingénieur, soit quelqu'un qui cherche une université gratuite à distance pour prendre des cours de physique... on peut répondre.

Le produit ressemble beaucoup à un produit escroc qui faisait fureur il y a une disaine d'années : les 'isolations multicouche minces'. Sauf que cela ne semble pas être cela, vu que l'image avec la tasse de café montre que pour avoir de l'isolation il faut y mettre les épaisseurs qu'il faut pour que ca isole :-)

L'image montre aussi qu'il y une couche alu de chaque côté et que de l'isolant au milieu, ce qui veut dire que les fabricants du produit n'ônt pas dans l'idée de tabler sur un argument analogique faux - il y plein de couches ce serait la preuve que c'est top - pour faire croire à des propriétés miraculeuses du produit.

Parenthèse (mais qui peut aider pour la suite)

Quel était l'argument pour les isolations 'miraculeuses' multicouche ? Il était que les deux couches d'alu empêchaient les échanges radiatifs. Ce qui est juste, l'alu ayant une émissivité (dénommée epsilon) de métal, soit 0.05 environ comme une couche sélective de capteur solaire thermique, il émet très peu dans l'infrarouge. Mettre alors UN revètement alu - comme sur les coquilles d'isolation de tuyaux techniques avec un revètement alu extérieur par exemple - coupe ce rayonnement vers les surfaces extérieures et permet de gagner un TOUT PETIT peu en isolation. Un tout petit peu car il y a rayonnement intrarouge entre deux surfaces si ces deux surfaces sont à des températures différentes, et après 3 cm d'isolation la surface extérieure de l'isolation du tuyau n'est plus tellement à une température différente que celle des parois des murs de la chaufferie dans laquelle il est. Il en résulte que ce serait plus utile dehors, mais vient alors le problème que ces coquilles sont en laine de pierre ou de verre et que donc elles pompent l'eau, ce qui n'est pas très indiqué pour une isolation. Sans compter que toutes les bêbêtes - qui aiment bien aussi avoir le cul au chaud l'hiver - vont y faire leur marché.

Ensuite si c'était juste, ça voulait dire que UNE couche alu fait l'essentiel du boulot, car avec une émissivité de 5% il reste 5% et donc la seconde couche d'alu a une émissivité de 5% des 5% qui restent et donc est vachement utile. Et on parle pas des couches suivantes. C'était pourtant sur ce raisonnement analogique faux - du même genre que 'si je tue quelqu'un une fois alors si je le tue 10x je le tue vachement mieux' - que les vendeurs dîsolation multicouches alpaguaient le chaland.

Fin de la parenthèse.

Pour revenir donc à cette isolation là, il apparait donc qu'on a affaire à .... une isolation. Cette isolation est souple mais il y en a d'autres. Elle a un revêtement alu extérieur - celui qui est à l'intérieur sert peu vu qu'il est en contact avec la sous-toiture il échange donc par conduction avec et le non-échange radiatif compte pour rien - peut aider a gagner un chouia en coupant les échanges radiatifs avec la pièce, mais ce n'est pas sa fonction principale. Sa fonction principale est de faire pare-vapeur et aussi probablement pare-infiltrations-d'air. Mais il y a plein d'autres produits qui ont aussi un revêtement alu extérieur.

Ensuie il est dit 'bon pour l'environnement et bon pour l'usager' à peu de choses près.

D'abord il y a plein d'isolations dites 'naturelles' qui sont elles aussi à coup sur, bonne pour les poumons de l'usager : laine de bois, laine de chanvre, flocs à base d'herbe, la très surestimées mais sympa paille etc. Ici on a, à ce que je vois, une espèce de mousse qui, à mon avis, doit pas pousser sur les arbres (même que les vendeurs se réclament de la NASA, vous savez, cet organisme qui a envoyé pour des dizaines (centaines ?) de milliards de dollars trois pelé ramasser 100 kgs de cailloux inutiles sur la Lune... dont la moitié ont été volés depuis). Peut-être qu'elle lâche pas de fibres qui vont dans les poumons, et à ce moment si c'est cela la définition de 'bonne pour l'usager', alors soit. Mais peut-être lâche-t-elle d'autres trucs, genre formaldéhydes comme l'universel bois OSB, par exemple. Mais ce serait un procès à faire à ce produit en comparaison aux propriétés d'autres produits sur ce point, et je ne pense pas que les vendeurs pensaient à cela en disant que c'est 'bon pour l'usager', mais seulement à ses poumons. Donc acte.

Pour ce qui est de 'ami pour l'environnement', je serais plus sceptique. Même si chimiquement le produit est tiré d'un produit chimiquement inerte au départ et qu'il le reste par la suite, son impact sur l'environnement est donné en partie par son bilan EPnR (Energie Primaire non Renouvelable) soit la quantité d'énergie - en immense partie d'origine fossile - qu'il faut investir pour le faire, énergie qui elle n'est pas 'friendly' pour l'environnement.

Parenthèse.

A ce sujet d'ailleurs on peut tomber sur des surprises. Par exemple voir que certaines isolations 'écolos' sont bourrées d'énergie. Et que d'autres moins écolos du point de vue du matériau, comme par exemple le polystyrène, en ont moins. Si par exemple, il s'agit d'un polystyrène fait avec du polystyrène récupéré. Car à ce moment on allonge la durée de vie du produit. Et donc l'énergie investie dedans est à diviser sur toutes les années durant lesquelles il va épargner de l'énergie fossile en isolant. Sauf qu'il faut qu'il y reste, en place, toutes ces années hypothétiques vers le futur, ce qui risque d'être difficile avec tous ces adeptes de la LFTV (Loi du Faut Tout Virer) qui veulent justement - pour augmenter leur chiffre d'affaire et le PIB que les économistes adorent et qui nous tuent - vont vouloir le virer pour le remplacer par le nouveau produit de la mort-qui-tue à la mode, qui sera - de plus en plus vite - viré pour le suivant qui tuera la mort encore mieux etc.

Fin de la parenthèse.

Donc ce qu'on peut dire pour l'amitié pour l'environnement c'est à peu près rien.

Reste le pouvoir isolant lui-même. Et là, je vous dit de vous méfier. Car si vous regardez leur pub et même leur fiche technique qui n'a rien de technique, vous pouvez voir qu'on vous donne un R comme pouvoir isolant. Or cela ne dit rien sur.... le pouvoir isolant ! Ce qui définit le pouvoir isolant, c'est le lambda (W/m2 K) et non le R (m2 K/W). Car le R est fonction de l'épaisseur aussi. Vous pourriez donc avoir un produit au pouvoir isolant bien nul, qu'on vous vend via un R sans vous dire qu'il faut en mettre ... 50 cm ! Cet effet de marketing est renforcé par les images ou il semble que l'on en met pas beaucoup d'épaisseur. Sauf que ca vous dit rien sur le pouvoir isolant réel du pas beaucoup d'épaisseur que vous voyez, qui n'est peut-être tout simplement pas beaucoup mais cela, on a pas besoin de vous le dire, n'est-ce pas ?

Ensuite la mise en oeuvre. Les images montrent une mise en oeuvre dite 'entre chevrons'. Là aussi, de nouveau, rien d'extraordinaire : il y a des pétrafouillées d'isolations, y compris laine de bois etc. qu'on met entre chevrons. Et ces isolations là sont des 'blocs' d'épaisseur uniforme qui... occupent TOUT l'espace entre les chevrons. Et pas ce qu'on voit là, soit une couche d'épaisseur non uniforme - par exemple zéro près du chevron là où on doit l'agrapher (car vous conviendrez j'espère que la personne n'a pas décalé le chevron de la sous-toiture pour passer l'isolation entre... ça poserait quelques menus problèmes de statique au toit). ce qui veut dire que le pouvoir isolant est zéro à cet endroit. Ensuite ça 'gonfle' pour atteindre une épaisseur Y au centre, ce qui veut dire qu'on passe d'un pouvoir isolant 0 au bord à Y au centre, et que donc intérgré sur X entre chevrons, l'épaisseur active moyenne est entre 0 et Y mais pas Y alors que c'est Y qu'on vous vend. Là, à mon humble avis, ca pue beaucoup vraiment.

Donc deux conclusions

1. Objective . Malgré le fait que les vendeurs semblent avoir abandonné l'essentiel du discours escroc qui était servir des 'isolations miraculeuses' parce que 'minces' et 'multicouches', pour le reste (mise en oeuvre) ça y ressemble quand même beaucoup. L'avantage est le même : ça s'aggraphe et ça fait pare vapeur et pare-infiltrations d'air. Et tous les désavantages sont les mêmes : les épaisseurs sont faibles, le pouvoir isolant réel n'a rien à voir avec la pub pour cause de mise en oeuvre bourrée de défauts pratiques, le lambda est probablement celui d'une mousse classique. Vous feriez mieux de remplir intégralement vos chevrons avec une isolation bloc, 'amie de l'environnment' et de vos poumons en effet c'est mieux, puis de tendre un pare-vapeur par-dessus si c'est nécessaire. Ce sera même plus facile vu qu'il y en a qui se vendent par bandes de 3m de large (on les utilise pour protéger les grands accumulateurs d'eau morte en solaire thermique, c'est pratique, costaud, et pas cher) et donc vous partez au chevron tout à gauche, vous aller jusque tout à droite, vous mettez FACILEMENT une ou deux agraphes par chevron, droit dessus, sans avoir à vous emm.... à en mettre des disaines LE LONG de chaque jonction chevron-sous-toiture pour être sur que ca tienne, et ainsi vous faites 3m de large d'un coup. Ensuite vous recouvrez un peu, utilisez un scoch pare-vapeur pour lier ensemble les deux bandes, et aussi aux bords. et elle est pas belle la vie ? Ca nous amène au point 2.

2. Totalement non objective. Ce produit est un produit anglo-saxon. IL résume tout ce à quoi les anglo-saxons sont forts : vendre un truc tout à fait con pour le génie sur la terre, à coup de blabla. Les anglo-saxons, ils prennent, disons, une patate. Une grosse patate car si c'est petite, pour les anglo-saxons surtout certains que vous savez, et bien ça vaut rien. Et donc une petite patate vaut rien, même si tout le monde sais qu'elle a plus de goût qu'une grosse. Bon, donc la grosse patatte, ils la cuisent dans du papier d'alu comme on faisait quand on était gamins, et comme on fait toujours quand on va en forêt (même qu'on récupére l'alu ensuite pour pas polluer la forêt), sauf qu'ils la cuisent à la vapeur à la manière industrielle et que donc c'est moins bon mais bon, passons. Ensuite ils l'ouvrent mettre un truc dedans (de la crème en général), et ils vous servent ça comme si c'était la huitième merveille du monde, en en faisant tout un plat. Alors que c'est une patatte cuite avec de la crème dedans. et que ma grand-mère faisait pareil, et en tellement meilleur. Sauf qu'elle le faisait dans son vieux four, avec un tablier troué de paysanne, et sans en faire tout un plat justement. Mais les anglo-saxon ca fait ça : ca prend l'or du monde, qui ne demande qu'à rester caché pour vivre heureux, ca en fait de la poussières, et cette poussière ça la revend pour de l'or. Et ce faisant, vu que cette maladie s'étend comme un gangrène, posez-vous encore la question de pourquoi on va dans le mur.

Et comme ils disent à Vigousse, ce sera tout pour cette semaine.

Salutations ensoleillées
Le Nain dans les Tuyaux



> Répondre à ce message     > Revenir à la page 11


Messages sur le même sujet de discussion
avis sur un produit Posté par Yves le 12.02.2017 09:47:47
  avis sur un produit Posté par le Nain dans les Tuyaux le 12.02.2017 09:47:47
    avis sur un produit Posté par my le 01.06.2017 21:06:50

Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.