Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Accueil > Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 15.12.2014 15:20:43  De : Service technique Sebasol VD

du feu sans fumée...
Bonjour,

Merci pour le lien. Dans les cours avancés, au module du poêle hydro, les gens reçoivent une notice d'énergie-bois-suisse sur l'allumage, mais on va mettre ce lien en page interne pour les autoconstructeurs, avec quelques autres sur le même sujet, qui ont tous leurs qualités et défauts. Quelques remarques additionnelles

Comme les développés de ferblanterie sont conçus pour éviter les chutes inutilisables de métal, idem sont conçus les formats de bûches. Soit : 100, 50, 33 et 25 cm. Plus les bûches sont petites, plus il faut de coupes et donc leur prix augmente. Et plus le poêle est petit, plus la chambre de combustion est petite, et donc plus les bûches doivent être petites. Plus le bâtiment est petit, plus le poêle peut être petit, et plus le poêle est petit. Mais plus le bâtiment est performant, plus la consommation est faible, encore plus avec du solaire thermique en HOPF, et plus cela ne fait guère de différence, que ce soit question investissement en bûches si on se fait livrer, ou nombre de coupes à l'année à partir de bûches en stères si on y va à l'huile de coude. Dans ce domaine, chaque % gagné de taux de couverture solaire thermique se reporte directement dans moins de bois avec lequel 'se chauffer trois fois' comme dit le dicton.

Cependant, si on met un stock d'accumulation suffisant, on peut à la fois avoir un poêle un peu plus gros qui permet des bûches un peu plus grosses, et un champ solaire plus grand qui permet un taux de couverture solaire plus grand, ce qui en retour diminue la consommation de bûches. Il y a donc un calcul multicritère à faire entre le surinvestissement pour un poêle et un champ un peu plus grands et le bénéfice subséquent possible en HOPF, en termes d'espacement des feux, et de taux de couverture globale. Notre expérience, souvent appuyée par des calculs chiffrés, montre que l'optimum n'est pas vers les volumes d'accu et de surface de capteurs minimaux. Et que l'investissement supplémentaire, évidemment en autoconstruction ou c'est l'overkill mais aussi en clef-en-main, est faible et vaut tout à fait la peine.

Cela va contre les concepts souvent vus appliqués chez les représentants, les architectes, et aussi les PME qui font entreprises générales en tordant nos solutions dans le sens de leurs intérêts (et en évitant soigneusement de nous citer comme source...). Mais il faut bien comprendre que pour ceux-là, même s'ils se disent alternatifs, il faut vendre. Alors des solutions qui empêchent d'en placer d'autres ne sont pas si intéressantes. Et ceci même si elles sont moins rationnelles pour les ressources ou l'usager. Vu que le but du marché est de faire du profit, il est rationnel pour un tenant du marché de faire du profit en faisant semblant d'être alternatif, si la concurrence est moins acharnée dans le segment du marché qui consiste à se faire passer pour un alternatif CQFD. Le marché il s'en fout, tant que le PIB et le profit augmentent. Ceux qui appliquent ces 'solutions' peuvent même s'auto-illusionner, ils peuvent même être passés par Sebasol, c'est pas grave tant que le PIB et le profit augmentent.

- Dans le film, il y a aussi une phrase très malheureuse. Celle qui consiste à dire qu'on peut 'rajouter une bûche' une fois la combustion finie alors qu'il reste encore des braises. Nous ne sommes pas d'accord. Dans un bâtiment où le poêle est une part réelle du système de chauffage et non pas un gadget pour bobo qui veut 'voir le feu dans son salon', il faut faire des combustions pleines et entières, et non pas 'mettre une bûche'. Même si la chambre de combustion est encore chaude, le rendement de combustion d'une bûche est plus mauvais et d'avantage de particules fines sont produites. Il faut sortir les poêles, et encore plus hydro, de l'imagerie romantique ou on voit la famille occidentale high-middle-class emmitouflée en pulls angora à profiter de l'aspect 'esthétique' du feu. La consommation d'un écran plasma actuel étant fonction du carré de la diagonale, un petit écran de 20x20 qui montre des images de feu avec des enregistrements de crépitements est alors bien plus efficace et bon marché si le but recherché est de satisfaire une nostalgie pseudo-atavique des temps néolithiques. Le solaire thermique, le HOPF, et toutes les solutions démentes que Sebasol développe ne sont pas conçues pour satisfaire les pulsions nice qui confondent satisfaction symbolique et réalités physiques. Elles sont conçues pour ratatiner le PIB, liquider le salariat, et donner aux gens les moyens de leur autonomie.

Ainsi aussi, on signale que si la méthode donnée par le film est juste, l'allume-feu peut encore consister en un bout de papier journal torsadé, que les buches d'allumage n'ont pas à être 4 et des dimensions citées et que du petit bois d'allumage ça marche aussi, bref, que c'est la méthode qui compte :-)

Bien à vous.

Pour Sebasol. Le Nain dans les Tuyaux



> Répondre à ce message     > Revenir à la page 11


Messages sur le même sujet de discussion
du feu sans fumée... Posté par my le 15.12.2014 14:12:47
  du feu sans fumée... Posté par Service technique Sebasol VD le 15.12.2014 15:20:43
    du feu sans fumée... Posté par my le 15.12.2014 19:34:04

Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.