Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Information - Installations clef-en-main et do-it-yourself
Chantiers pédagogiques - Formation professionnelle - Dimensionnement

Ce forum à pour objectif de résoudre des questions qui n'ont pas été couvertes par les autres rubriques et les aides et infos déjà en ligne. Il ne s'agit pas d'une page de vulgarisation. Pour cela il y a Swissolar, le WWF, Greenpeace, la LSPN, l'ADER etc. De ce fait

1. Ce n'est pas une bourse d'échange ou un espace de commerce. De telles demandes seront retirées du forum.
2. Ce n'est pas non plus un bureau d'ingénieur gratuit découvert miraculeusement sur Internet. Nous ne répondons pas aux demandes personnelles. De telles demandes seront retirées du forum.
3. Nous vous prions de poser des questions à priori non couvertes par les rubriques et aides, souvent déjà en page d'acceuil, fournies au prix de nombreuses heures-hommes par le centre régional.
4. De même, veuillez parcourir le forum de manière à ne pas reposer des questions auxquelles il a déjà été répondu.
5. Pour ce faire, veuillez utiliser les OUTILS DE RECHERCHE du site et votre CERVEAU qui tous 2 sont à votre disposition.

D'avance merci. Service technique Sebasol Vaud.

Accueil > Forum > Ajouter un nouveau message > Rechercher  

Date : 14.01.2015 02:53:27  De : Le nain qui fait des insomnies

Le Nain continue de pondre des textes jouissifs
Bonjour,

Je dois signaler encore quelques autres installations exemplaires qui sont terminées ou en passe de l'être ces derniers temps : http://sebasol.ch/realisations.asp?id=1094&r= et http://sebasol.ch/realisations.asp?id=1079&r=. Il y a aussi http://sebasol.ch/realisations.asp?id=1093&r= qui est sympa dans le genre 'vous croyiez que les gens pouvaient pas le faire et bien c'est encore raté'.

Pour l'histoire d'Ulysse l'électron vert, il faut comprendre que tous les gouvernements, sans aucune exception, se débattent dans une quadrature du cercle impossible : dans un monde où l'objectif est le profit et donc oû les salaires sont des freins au profit, donc à éliminer, ils doivent créer des salaires pour tout le monde alors que, profit nécessite, la fabrication de masse est de plus en plus rapide. Ce qui veut dire qu'il faut vendre de plus en plus de bidules de plus en plus pourris pour pouvoir en revendre de plus en plus vite de plus en plus et ainsi mériter le dit salaire, et en faisant de plus en plus de ces bidules pourris de plus en plus vite avec de moins en moins de gens car sinon le profit baisse vu qu'il faut payer plus de salaires. Et tout ceci évidemment dans un système thermodynamique fermé, ce qui va évidemment finir en un immense tas d'ordures invivable (c'est plus imagé que 'entropie à en crever' mais c'est cela).

Vous comprenez donc le mal de tête pathétique de certains présidents de certains pays, qui se voit sur leur visage quand ils parlent, sous le masque soit du gagneur débile, soit du faux sage componctionné. Ils savent bien que c'est devenu impossible. Ils savent tout aussi bien que leur situation est plus enviable et donc que cela demande des efforts de persuasion et d'autopersuasion. Mais sous le masque, vous pouvez voir la souffrance du rat dans le labyrinthe qu'il sait sans issue, mais dans lequel il est obligé de pédaler pour ne pas déprimer les autres rats (qui pourraient en vouloir à sa tête ?).

Comme la fabrication et les vente arrivent à leur limites (et vous n'avez pas encore vu les puces RFID pour remplacer tous les vendeurs, ça va venir), on assiste à une hors-solisation forcenée. Dans le tertiaire, on peut être utile, mais là aussi l'activité se rationalise et a ses limites : un être humain ne peut pas s'offrir plus que tant de service dans ses heures de veille, il ne peut pas apprendre le yoga et le cheval en même temps et sous le même rapport. Il faudrait le transformer en ordinateur et le multiprocessorer pour augmenter son 'clock' et donc lui permettre de consommer de plus en plus vite pour arriver au tas d'ordure encore plus vite. Mais l'être humain résiste, souvent à son corps défendant : par exemple il doit dormir, horreur (il y en a même qui trouvent ça agréable : traitres à la Cause ! :-)

Comment donner tous ces salaires, y compris dans la tribu des ingénieurs, idiots utiles qui travaillent à leur obsolescence et appellent cela Progrès pour se rassurer de la même manière que le dit président se rassure. Un moyen, après avoir été longtemps raillé, est à présent saisi par le marché pour faire des ventes : vendre du concept d'autonomie. Le concept, pas l'autonomie, car c'est quand même moins tuant et surtout, pas soumis au dictat de la réalité. Sauf qu'îl faut définir l'autonomie de telle manière qu'on puisse la vendre.

Or dans le domaine de l'électricité, pour l'instant, les choses sont désespérées : en quelques années, Internet est passe de 1% de la consommation mondiale à plus de 6% et ca augmente exponentiellement. Tous les progrès faits dans les appareils A (frigos, circulateurs etc.) sont complètement liquidés par l'explosion des besoins dans ce domaine. Et n'oubliez pas que pour donner des salaires il FAUT vendre des trucs, de plus en plus de trucs, et donc pour cette raison on parle de 'révolution', de 'société post-industrielle' (mon cul, la production d'entropie n'a jamais été aussi explosive) et autres fadaises.

Comment faire pour donc faire croire à l'autonomie : des calculs non physiques, tout simplement. Et ici des représentants en matériel ou des supplétifs de l'industrie à l'Etat (car ce ne sont plus des scientifiques, du moins ils n'agissent plus comme tels : ils y perdraient leur salaire), inventent des définitions qui permettent des 'autonomies' bidons. Lesquelles ensuite permettent de vendre PLUS : de m2 de panneaux, de pompes à chaleur, de domotique, de voiture électriques (on peut, vu qu'on est soi-disant 'autonome') etc.

Et ainsi la catastrophe continue. Mais cela n'a rien à voir avec cette ancienne tradition qu'est la science. Cela a beaucoup plus à voir avec la tradition du Gosplan d'une certaine époque, où il fallait montrer qu'on allait atteindre le Grand Soir même si on y allait pas. Mais à cette époque, les gens colportaient des gags rigolos (Brejnev qui descend les rideaux du wagon et décrète que le train roule par exemple) qui montraient bien qu'ils n'y croyaient pas. A présent, la machine de propagande est beaucoup plus rôdée et les gens y croient. Ou plutôt, tout le monde fait SEMBLANT D'Y CROIRE, pas seulement face aux commissaires politiques du Gosplan (qui sont à présent des 'gestionnaires des ressources humaines'), mais aussi et surtout face à eux-mêmes. Car s'îls n'y croient pas, adieu le salaire.

Sur le fond, qu'est-ce qui définit 100% d'autonomie des besoins en matière d'électricité dans un logement. C'est simplissime : à chaque seconde ou vous consommez une puissance X [W], vous devez produire ces X [W]. Vous devez les produire vous, dans votre bâtiment, à partir de ressources renouvelables ou stockées sur place $ partir de ces ressources sur place. Si un moment vous avez besoin de 10W et que vous les avez pas, vous pouvez faire ce que vous voulez : vous les avez pas. On pense évidemment en premier aux panneaux PVs, mais on manque d'imagination. On pourrait avoir des microturbines sur le réseau d'eau potable. Ou bien des éléments Pelletier sur le poêle. Ou petit Totem sur le gaz de la production propre d'excréments. Tout cela ne fait pas beaucoup d'électricité, et donc le nerf de cette guerre, la seule porte de sortie, c'est la DIMINUTION DRASTIQUE DES BESOINS. Et ça tombe bien : dans le domestique du moins, 90% des besoins électriques sont pour des trucs inutiles. Sauf que ce sont des trucs dont les geeks et les addicts dont que nous sommes devenus estiment indispensables, et pour cela on est prêt à balancer la connaissance rationnelle par dessus bord.

Mais sur le fond, est-ce tellement nouveau ? Avant J-C, un habitant de l'ancienne Egypte a planté un bâton à Alexandrie le 21 juin à midi, et a fait de même le même jour à la même heure (une ou quelque année plus tard évidemment) près des sources du Nil. De l'ombre portée il en a déduit avant Galilée et les suivants - et peut-être après des précédents qui ont été oubliés - que la Terre était ronde et en a même calculé le diamètre avec une excellente précision. Cela a-t-il révolutionné le monde de Pharaon et de ses prêtres ? Evidemment non, cette connaissance n'avait AUCUNE UTILITE POLITIQUE. Pire, comme on l'a vu des siècles plus tard, elle aurait probablement posé des problèmes au pouvoir (Râ et tout ça). On l'a donc ignorée.

Cela fait à présent bientôt 150 ans voire plus que la thermodynamique est connue et résiste à toute réfutation mais on ne veut pas comprendre ce qu'elle implique car le comprendre remet toute la société de croissance en cause. Même vos gens de l'ADEME (et nos gens de Minergie, ou nos Verts) sont pour le Développement Durable ... de la croissance des industries qui font des bidulons verts dont on a pas besoin mais qu'il faut vendre pour faire de la croissance. Et avoir son salaire. Dont par exemple un label bidon d'autonomie électrique.

Je ne sais pas si Sebasol va encore tenir, à fabriquer ainsi de véritables solutions (chez Jaquier, 85% de couverture solaire de tous les besoins avec 15m2 de capteurs et un micro poêle pour bruler 350 kgs de bois par an, le tout fonctionne avec 10+10+10 W et évidemment pas en même temps). Mais une chose est sûre : dire que ce n'est pas vrai que le train roule, dire qu'il est arrêté, qu'il ne roule pas, que cela ne va pas aller, dans un monde soumis à l'idéologie du train qui roule, c'est faire partie des grands, c'est faire une oeuvre d'art.

On va donc continuer car il y a quelques jolis coups de pinceaux à mettre encore.

Bien à vous. Le Nain dans les Tuyaux.

Note : l'autonomie électrique se calcule à partir de la définition ci-dessus. Par exemple Polysun le fait, sur une base horaire, ce qui et déjà un bon début (le faire sur la base de la seconde ralentit trop les calculs). Et que voit-on ? Des autoconsommations de l'ordre de 30% car tout ces appareils, ca bouffe, et quand il y a du soleil, il n'y a pas de besoins de chauffage à cause du thermique et du passif, et donc la pompe à chaleur ne fonctionne pas, et donc les électrons ils vont se perdre sur le réseau... Si on veut faire un calcul d'autonomie sur la base d'énergie renouvelables qui sont définies par leur FEPnR (car la définition du renouvelable, en voilà un autre sujet d'escroquerie scientifique), qui prenne en compte les électrons qui partent sur le réseau, il faut élargir la frontière, au village (et calculer de la même manière la couverture à chaque seconde de la puissance demandée par la puissance produite dans le village pour tous les besoins du village, et les électrons qui sortent du village sont perdus). Ou la nation. Ou le continent. Ou la planète. Vous pouvez élargir la frontière ca ne vous aide pas, car vous augmentez les besoins à l'intérieur et vous n'y arrivez toujours pas. Et n'oubliez pas que les métaux, les matériaux etc. viennent de l'extérieur, et donc le bilan final, après calcul de l'autoconsommation, doit être fait en EPnR. De fait, sans décroissance, pas de solution généralisable (je veux bien qu'un ou deux bled sur la planète aient le cul bordé de nouilles d'être sur une source géothermique ou un barrage, mais ça n'aide pas les millions d'autres).

> Répondre à ce message     > Revenir à la page 11


Messages sur le même sujet de discussion
Le Nain continue de pondre des textes jouissifs Posté par Anonyme le 05.01.2015 04:56:39
  Le Nain continue de pondre des textes jouissifs Posté par my le 13.01.2015 21:39:34
    Le Nain continue de pondre des textes jouissifs Posté par Le nain qui fait des insomnies le 14.01.2015 02:53:27
      Le Nain continue de pondre des textes jouissifs Posté par yves de Rennes le 31.01.2015 00:28:20
        Le Nain continue de pondre des textes jouissifs Posté par my le 11.03.2015 21:21:45
          COP21... Posté par my le 13.12.2015 17:06:01

Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.