Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Reuse (1907 Saxon) 6m2 ECS,rénovation,Août 2003



Ce système en auto-construction de type 4 réalisé 7 ans après la rénovation du bâtiment, permets l'arrêt du brûleur à mazout et assure 100% de l'eau chaude sanitaire d'avril à Septembre. En préchauffage le reste de l'année. L'intégration est discrète sur un toit d'Eternit classique. Preuve en est qu'en Valais, le solaire c'est aussi possible en rive gauche !


Galerie

Installation de 6 [m2] « low flow » répartie sur 4 panneaux superposés en série, en diamètre 12 [mm], pour une discrétion encore plus poussée, les carrelets de séparation auraient pût être peint en noir.
 0
Détail de la ferblanterie en haut à droite. Le champ est collé au faîte du toit, configuration pas toujours possible avec la ferblanterie.
 0
Détail du côté gauche, la ferblanterie est plus large que du côté droite parce que la tuyauterie longe ce côté.
 0
Détail du rail alu latéral avec son joint caoutchouc, le rail collecte le ruissellement latérale et doit donc sortir du champ. A droite la ferblanterie vient se poser sur le rail avec en intermédiaire un bande caoutchouc pour éviter des problèmes de corrosion et à gauche c'est la vitre du champ qui pose directement sur le rail. La vitre « dépasse » aussi pour permettre la goutte, le carrelet du fond avait été biseauté à 45°. La ferblanterie du fond passe sous la vitre, une fois le champ posé. Notez le silicone sous les crochets pour éviter des remontées d'eau par capillarité.
 0
« Boîte » de ferblanterie pour protéger l'arrivée du tube calo porteur «froid» qui entre dans le champ.
 0
Les lignes passent le toit par le faîte et seront intégrées dans la paroi de séparation de la pièce,
 0
Puis les lignes traversent une pièce par le plancher,
 0
et descendent les deux étages dans une ancienne cheminée entre le nouveau tubage.
 0
Arrivée des lignes en chaufferie en haut à droite. Dans sa coque isolante, le groupe hydraulique (pompe, débitmètre, vannes, ...) et sur la ligne chaude le thermo-siphon obligatoire, qui doit être non-isolé sur sa partie gauche pour plus d'efficacité.
 0
L'isolation de la vanne by-pass de la sortie de l'eau chaude sanitaire n'est pas terminée, mais nous pouvons faire la même remarque pour le thermo-siphon (en régime été) : le côté gauche doit être non-isolé sur 20 cm min.. Le by-pass d'été est fermé (sortie droite) car réglé en préchauffage, la ligne descend et va sur l'entrée du boiler mazout. Nous voyons aussi l'arrivée de la ligne du calo porteur chaud, avant l'échangeur un purgeur automatique est monté pour la mise en service. Sur ce boiler les deux échangeurs ont été couplé en série.
 0
L'arrivée d'eau froide (vanne rouge) avec by-pass (deux vannes) pour isoler soit le boiler solaire soit le boiler mazout, si nécessaire. Au fond la sortie de la ligne solaire avec thermo-siphon qui repart aux panneaux. Au centre la soupape de sécurité sur l'entrée d'eau froide. Cette soupape travaille constamment pour compenser la dilatation du volume d'eau, il est nécessaire de penser à l'évacuation de ses rejets.
 0
Sur la ligne d'eau chaude sanitaire en régime été, un sortie supplémentaire et prévue pour bénéficier de surplus d'eau chaude en terrasse. Plus loin sur la ligne est monté l'indispensable mitigeur.
 0

 0

 0

 0

 0


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.