Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Breuleux (2856 boecourt) 12m2 ECS & appoint chauffage, support en façade, appoint bois, construction à neuf



Une belle installation contre façade dans le Jura. L'autoconstructeur a réalisé un support spécial pour la fixation des capteurs en façade d'une construction bois, à présent disponible pour les suivants (cf image de la galerie).

Galerie

Vue de la maison
 5
Intégration très belle des capteurs. Sacrifice fait de les mettre en deux champs, ce qui veut dire aussi que l'autoconstruteur a du réfléchir à l'hydraulique, ce qui veut dire qu'il peut à présent expliquer l'équilibrage hydraulique à pas mal d'installateurs...
 10

 15

 20
L'autoconstructeur avec son outil. Celui ci est fixé au champ de capteurs puis le tout est au bras (par exemple bras de tracteur ou bras d'une camionette) et est fixé aux poutres d'une structure bois. Cela permet de travailler sur le champ et mettre les piliers de support (cf images suivantes). Ensuite l'outil est dévissé et enlevé...
 23
... et le champ tient sur les piliers prévus. Ensuite on finit la façade...
 25
... et voilà le résultat
 30

 35

 40

 45

 50

 100

 105

 110

 115

 120

 125

 130

 135

 140

 145

 150
Le système de sécurité de chauffage (de sécurité car il ne couvre plus que de l'ordre de 30% des besoins, voire moins) est ici assuré par un pierre ollaire de masse.

Ce système assure le chauffage et pas l'eau chaude. Cela veut dire que dans l'accumulateur à la cave, il y a hélas un appoint électrique direct pour l'ECS. Cela veut dire que l'ECS, un des '7 Affreux' à flinguer pour pouvoir se déconnecter du réseau électrique et cesser d'engraisser les actionnaires, peut ici encore survivre. Mais les choses évoluent : il y a à présent de bons maitres poêliers qui réussissent à intégrer des petites échangeurs artisanaux eau-pierre dans les pierre ollaires et - merci à la modulation de débit des nouveaux circulateurs DC - à tirer une puissance petite (sinon ca ferait crever le feu) suffisante pour couvrir la part d'ECS qu'il resterait à faire au coeur de l'hiver pour compléter le solaire thermique après stratification. Donc il est possible de considérer cet Affreux tuable. Sauf que c'est cher après coup. Sauf qu'un échangeur artisanal et de la régulation de débit, ce n'est pas compliqué pour un autoconstructeur Sebasol...
 200
Il y a dans la maison quelques radiateurs - quelques - qui assurent l'injection de la chaleur solaire. Non, en effet, dans ce type de construction très isolée, le chauffage au sol partout n'est plus nécessaires et on peut partir à aussi basse température sur des radiateurs. La chaleur est simplement injectée dans le bâtiment sur une plus longue durée qu'avec un système de chauffage normal et en cas d'apports solaires passif soudains, les vannes thermostatiques se ferment et elle reste dans l'accu au lieu d'avoir été injectée à mauvais escient. C'est l'avantage de pas être speedé et c'est cohérent avec le second principe de la thermodynamique : moins de puissance instantanée, moins de dissipation. En cas d'insuffisance de la chaleur solaire, c'est le système de chauffage de sécurité qui est sollicité.

Le radiateur en question est d'ailleurs mauvais en terme de rapport puissance/surface occupée. Il ne serait pas possible de mettre de tels radiateurs dans un bâtiment mal isolé et d'une part fournir la puissance de chauffage nécessaire par - min SIA et d'autre part avec un départ et retour basse température. Tout cela n'est possible que parce que les puissance de chauffage est très faible (ce qui permet en outre d'utiliser au mieux la production solaire thermique à basse température). Et elle est très faible parce que les besoins sont faibles. Ici les besoins sont faibles du fait de l'isolation. Mais il serait possible d'avoir des besoins faibles avec des méthode nécessitant le 1/10ème des investissements, comme le compartimentage, et des stratégies comportementales de décroissance et HOPF. On écrit cela noir sur blanc ici avec peu d'illusion sur l'impact sur le citoyen Suisse, car IL Y A TROP D'ARGENT EN SUISSE pour que cela soit psychiquement envisageable dans la salle de bal du Titanic. Mais lecteurs d'autres pays, on espère que ces fait ne sont pas tombés dans l'oeil d'un aveugle.
 205
Radiateur de salle de bain. Design classique et rapport puissance/surface occupée aussiassez nul.
 210


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.