Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Losey - Bardet C (1680 Romont) 6m2 ECS sur bâtiment Minergie-P-Eco, stratification ECS evoluée avec retard de corps de chauffe électrique, construction à neuf



Organisée dans plusieurs pays européen depuis 10 ans, les Journées du Soleil sont une excellente occasion de découvrir comment le soleil répond aux besoins énergétique d'aujourd'hui et de demain!

Nous vous invitons à découvrir notre villa passive labellisée Minergie-P-ECO avec installation solaire thermique SEBASOL, sise En Bouley 39 à Romont lors de deux journées portes ouvertes:

Samedi 2 mai 2012 de 10h à 17h

Ces portes ouvertes sont une occasion rare de poser toutes vos questions concernant les économies d'énergie, les énergies renouvelables, les matériaux écologiques, le financement éthique, etc.

Le plan d'accès en annexe vous permettra de nous retrouver facilement. N'hésitez pas à transmettre cette invitation à toute personne intéressée. Nous nous réjouissons de votre visite.

Meilleures salutations

Nicole & Luc A. Bardet


------------------------------------------------------------------------------------

A propos du bâtiment

Une construction compacte, des énergies renouvelables et des matériaux naturels apportent à ce bâtiment un confort inégalable. L'obtention du label Minergie-P-ECO en atteste.

L'eau chaude est produite à l'aide de 6m2 de panneaux solaires SEBASOL, Cette installation solaire est évoluée et vis à un COPa annuel global supérieur à 6 (pour info, le COPa officiel d'une pompe à chaleur air-eau est 2.7). Le chauffage est assuré par un poêle à bûches. Une institution pour personnes handicapées s'occupe de scier, refendre et livrer le bois de chauffage. Les frais de chauffage pour la période 2010-2011 se sont élevés à 140 CHF !!!

Renouvelable, le bois est le matériaux de construction principal, présent du sol à la toiture et jusque dans le jardin. La structure en bois lamellé-collé est isolée avec de la fibre de verre et recouverte d'un isolant en fibre de bois (isoroof 60mm) caché sous un revêtement en lames d'épicéa du pays. La toiture végétalisée est isolée avec de la cellulose (isofloc). Parquets et fenêtre en bois complètent le tableau. Dans le jardin, des carrelets en chêne FSC remplacent les traditionnelles bordures en béton et des variétés anciennes d'arbres fruitiers viennent d'être plantées.

Plus d'infos: http://lab-immo.ch/1023-Villas_ecologiques

--------------------------------------------------------------
Ajout de Sebasol

Installation solaire pour l'eau chaude sanitaire de 6m2 nets dans bâtiment Minergie-P-Eco.

L'installation solaire est optimisée par rapport à celle réalisée sur Bardet A et Bardet B. C'est en effet le troisième bâtiment Minergie-P-Eco sur lequel M. Bardet demande une installation Sebasol. Pour les détails généraux, plutôt que de se répéter ici, vous pouvez aller voir les installations Bardet sur les Journées du Soleil 2012 dans les archives Sebasol (voir sous : Romont), ici en 2014, et aussi sur les journées portes ouvertes permanentes, vu que M. Bardet en fait partie.

Il est plus intéressant de se pencher sur cette optimisation, couverte par les termes 'stratification ECS evoluée avec retard de corps de chauffe électrique'. Qu'est-ce à dire ? C'est une optimisation mise au point par la société civile, à savoir les autoconstructeurs. Une installation solaire classique avec corps de chauffe électrique possède un corps de chauffe à mi-hauteur du chauffe-eau, pour faire l'appoint électrique. Le solaire couvre 70% des besoins avec un COPa de 150 (150 fois plus de chaleur que d'électricité consommée) et l'électricité couvre le reste avec un COPa de 1. Le COPa global est de 1/(0.7/150+0.3/1)= 3.28 soit déjà mieux qu'une pompe à chaleur à air (note : il y a une haute école qui s'est fait financer une recherche et à pondu un rapport de 180 pages pour arriver aux mêmes résultats. C'est beau la science quand ça réinvente la poudre par le chemin des écoliers). Ici l'installation est optimisée de la manière suivante :

- l'habitant peut caler la chauffe du corps de chauffe électrique sur un programme horaire. En soi cela n'a rien de transcendant, beaucoup de gens font cela en ne chauffant qu'avec l'électricité de nuit par exemple
- le corps de chauffe démarre si une température de consigne n'est plus atteinte, non pas au même niveau que lui-même (corps de chauffe classique), mais à un niveau plus haut, qui se situe au-dessus de l'échangeur supérieur du chauffe-eau solaire. Dans une installation classique cet échangeur ne sert à rien, c'est un gaspillage de ressources. Ici il va servir
- l'installation solaire est en stratification active à deux niveaux. Cela veut dire que les deux échangeurs sont utilisée et que la programmation essaie, s'il y a du soleil, de chauffer sur l'échangeur du haut soit, de faire une couche d'eau chaude le plus proche dela température de consigne du corps de chauffe AU-DESSUS de celui-ci. Une fois cette température atteinte, l'installation solaire chauffe le bas. On vous passe les paramètres de la régulation. Si vous questionnez un autoconstructeur , il pourra vous répondre.

L'effet est, pour un utilisateur conscient, de neutraliser au maximum le corps de chauffe. Celui-ci ne chauffe en effet qu'au soir venu ce qui aura permi au soleil de faire le maximum dans la journée, et ce maximum est qualitatif car s'il y a des périodes de soleil suffisant, la couche d'eau sur le corps de chauffe sera chauffée en priorité, et donc ce dernier n'aura pas à la chauffer. Ou en d'autres mots, au lieu de faire un gros tas d'eau tiède partout et que le corps de chauffe complète sur 50% de ce tas, on fait de l'eau plus chaude en haut que le corps de chauffe n'a plus à compléter, et un peu plus froide en bas que le corps de chauffe ne peut compléter, vu que cette eau est plus bas. Tout ceci ne demande que de l'intelligence et à part une vanne 3-voies de stratification, un relai, deux PT1000, et voilà.

Les autoconstructeurs se font déjà ces améliorations depuis quelques temps. Ici c'est la première fois qu'un privé accepte de laisser faire cela à un installateur Sebasol. C'est assez amusant de voir se plier la mythologie de la recherche académique à la pointe et du marché progressiste par autoproclamation. Non seulement cette recherche n'est souvent que des allocations chômage déguisées (il y a un génie local qui veut faire un énième 'bâtiment du futur' pour 300 millions. Avec cette somme 50'000 autoconstructeurs pourraient faire des installations solaires de type Bardet... avant toute subvention et moins value. Imaginez les couilles à zéro de trouille des gars de Goesgen), mais le plus souvent elle accouche de souris (comme cet avion magique qui ne vole bien que démonté dans un boeing 727).

Les simulations de ce genre de système sont en peaufinage et les mesures réelles sont en cours. Tout cela, au contraire des projets des génies locaux, ne coûte pas un kopec à l'Etat. On s'aperçoit que pour des familles gaspilleuses (du genre à se faire pour 200L de bains par jour en plus des autres besoins), le système ne gagne pas grand chose, et c'est logique. C'est un peu comme un chauffage dans un bâtiment nul : votre chauffagiste a beau vous vanter les mérites de sa distribution de chauffage superfutée, si le bâtiment prends l'eau de partout, même une cuillère superfutée va pas écoper. Mais par contre, si les consommations sont raisonnables et les occupants conscients avec leur système, des taux de couverture solaire des besoins de l'ordre de 80-90+% peuvent être atteints. Si on prends 85%, alors le COPa global du système devient 1/(0.85/150+0.15/1)= 6.42 et si c'est 90% il devient 1/(0.9/150+0.1/1)= 9.43 !!! Il va sans dire que la pompe à chaleur, elle peut régater un moment :-)

Last but not least, les autoconstructeurs se feront bientôt de telles installation pour moins de 6'000.- TTC avec chauffe-eau, lignes, connexions, et ferblanterie, avant toute subvention, remise d'impôt à hauteur moyenne de 30% du coût restant près subvention, et moins-value pour le chauffe-eau à se payer quand même. Bon, on est désolé pour le représentant qui vient de faire une crise cardiaque là-bas dans le fond.



Galerie


 999


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.