Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Bliesener (1417 Essertines-s-Yverdon) 14m2 ECS et appoint chauffage avec reprise/intégration de l'ancien kit solaire de env. 5m2, chaudière pellet, filtre à particules, distribution évoluée, dézinguée du chauffage électrique, rénovation



Une installation assurés en clef-en-main par Michel Carron, avec les apprentis pour la partie solaire. Un chantier exemplaire dans le sens que tout le système énergétique a été refait pour dézinguer le chauffage électrique direct, avec pas moins de 17 (dix-sept) radiateurs installés dans les locaux, avec vannes thermostatiques et tout, distribution chauffage évoluée avec piquage préférentiel de l'énergie solaire, mise en place d'une chaudière à granulés avec son silo et l'alimentation, plus le filtre à particules s'il-vous-plait.

L'ancienne installation solaire de environ 5m2 SSO a été intégrée avec la nouvelle de 9m2 ESE pour l'équivalent de 14m2 en deux champs, apte à couvrir une grande plage de course solaire pour l'eau chaude sanitaire et l'appoint au chauffage. A la clef un arrêt de la chaudière au moins 6 mois par an et un rallongement espéré d'au moins 50% de sa durée de vie. Et on peut aussi penser à une négociation à la baisse du nombre de ramonages. Réaliser cela n'est pas à la portée de tout installateur car il faut caler les paramètres des deux champs pour les débits et pertes, et aussi assurer un comptage de chaleur qui ne soit pas folklorique. On a donc fait de l'anti-LFTV ('Loi du Faut Tout Virer') en récupérant et donnant une seconde vie à l'ancienne installation solaire thermique, chose qui mérite de figurer aussi dans la partie anti-obsolescence de notre base de données.

Il se voit aussi sans dire mais bien mieux en le disant que le chauffage électrique direct sorti par la porte n'est pas revenu par la fenêtre sous la forme d'un autre chauffage électrique (= une pompe à chaleur). Son ancienne consommation électrique est donc vraiment soustraite donc à la demande de pointe hivernale, celle qui plait tant à nos nucléaristes et autres gestionnaires de réseaux, parce que c'est par la demande de puissance qu'on se rend dépendant.

Après subventions directes et remise d'impôt, sans tenir compte de moins-values pour des éléments arrivés en fin de vie de toute façon à remplacer, le coût final net pour le passage de ce système énergétique de l'état néolithique électrique direct à l'état moderne total renouvelable est estimé à 35'000.-


Galerie

Champ solaire ESE, 9m2, Sebasol
 5
Vue frontale
 9
Détail
 15
Champ solaire SSO, récupéré et intégré à l'installation ECS & appoint chauffage globale
 20
Vue par dessous
 25
Descente des lignes solaires du 9m2 et cheminée de la chaudère à granulés. Les lignes sont les 2 gouttières à droite, la cheminée est à gauche. Tout ça était dans le travail à faire, évidemment.
 30
Arrivée au sol
 35
Evacuation des condensats de la cheminée
 40
Vue en cave du stock solaire. Le peu de place ne permettait pas de faire une image complète 'en pied'
 50
Détail bas accu
 55
Groupes hydrauliques solaires. Il y a deux groupes. le groupe de droite avec les thermomètres rouges et bleus est celui pour le champ solaire de 9m2 Sebasol. Celui de gauche est celui, à neuf aussi, du champ de 4-5m2 SSO récupéré. Il y a deux montées (thermomètres bleus) et un seul retour (thermomètre rouge). Cela correspond aux variantes hydrauliques 7.x de la régulation que les installateurs et autoconstructeurs Sebasol connaissent. Ici il a fallu faire un comptage de chaleur double simplifé avec T1 et T5 récupéré comme T6 pour le second groupe. Donc 2 comptages de chaleur avec deux T6 et compensation de la perte de la ligne chaude sur T6 comme tout le monde l'apprend.
 60
La chaudière à granulés de 15 kW. Le truc rond juste derrière est un réservoir pellet intermédiaire. Les granulés y sont amenés par aspiration depuis le silo principal dans une autre pièce et donc non visible ici. Cette technicité supplémentaire, plus l'allumage et le ventilateur de la chaudière pour obtenir à grand renfort d'électricité supplémentaire quelques % de rendement de combustions en plus, est responsable, avec l'énergie grise dans les granulés, du FEPnR 0.28 des granulés, juste au-dessous de la limite 0.32 pour la société à 2000W. Ceela risque de ne pas s'arranger à l'avenir avec la coupe des forêts en Biellorussie pour en faire des granulés qu'on sèche au charbon, rendant la fabrication des granulés Suisses à partir de déchets de scierie non rentable, car redevenue à nouveau trop chère.Ce n'est heureusement pas la cas des propriétaires ce cette installation qui se fournissent localement, pour les granulés et pour le soleil aussi...
 65
Vues de quelques uns des 17 radiateurs installés dans les locaux. On remarquera que la distribution est en simple cuivre brasé 'traban' et apparent. Et que donc accessoirement en cas de pépin on va pouvoir réparer et ne pas tomber dans la LFTV mais chut, faut pas le dire ça fait baisser le PIB :-)

Il faut aussi cela si on veut pas que pour des questions d'esthétisme ('cachez-moi ce tuyau que je ne saurais voir') la facture explose.

A une question à un des occupants à propos de cette distribution apparente et même pas peinte il nous a été répondu 'quels tubes ? On les voit même plus'.
 150
Dito
 155
Dito
 160
Dito
 165
Dito
 170
Dito
 175
Dito
 180
Dito. Radiateur-porte serviette de salle de bain. Efficacité thermique folklorique mais joli et ça sèche le linge et c'est à présent passé dans les moeurs qu'un radiateur de salle de bain doit ressembler à ça.
 185
Dito
 190
Dito
 195
Dito
 200
Dito
 205
Poêle d'agrément au living. Rien à voir avec le projet. On a pris la photo parce qu'il avait bel aspect. On sait pas à présent qu'il y a la chaudière à granulés à la cave et 17 radiateurs, s'il va encore beaucoup servir.
 250
Le silo à pellet en métal sur mesure permet d'être le plus compact possible
 999
Le filtre à particule, discret et efficace
 999


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.