Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Dulex projet 2 (1854 Leysin) Amélioration d'une installation de 36m2 ECS et appoint chauffage qui a tourné 15 ans à satisfaction



En 2002, l'autoconstructeur a mis en service une installation de 36m2 qui a tourné comme une horloge depuis sans aucun appel ni à abonnement, installateur ou autre service après-vente et a permis de baisser à 3 stères la consommation de son chalet de 350m2 SRE à Leysin (plus d'infos sur http://www.sebasol.ch/realisations.aspx?id=29&r= ou bien entrez 'Dulex' et l'année 2002 dans le moteur de recherche).

A l'occasion de son accession au statut de parrain, M. Dulex en a profité pour améliorer sa première installation sur les points suivants : augmentation de environ 150 à presque 500 du COPa annuel, par le passage de 65 à 20 W pour la consommation circulateur de ce champ de 36m2, introduction d'un comptage de chaleur, introduction d'une décharge nocturne pour mieux gérer les stagnations (cette option n'existait pas sur les régulations des débuts des années 2000) et fixation de quelques détails non vitaux mais négligés alors.

Cette démarche est typique de l'anti-obsolescence prévue dès le départ pour nos installations et donc mérite de figurer ici. Durant ces 15 dernières années, autour de M. Dulex, des installations commerciales ont été posées, dont certaines ont déjà du voir remplacer leurs capteurs, voire ne fonctionnent peut-être plus ou alors très mal. Comme après 5 ans la limite du CO (Code des Obligations) est dépassée même pour les défauts cachés, les propriétaires en sont réduits soit à pleurer, soit à s'autopersuader que leur installation fonctionne à satisfaction. Demande de fixer ces problèmes après ces 5 ans fatidiques de la société à vendre toujours plus, amène en général la réponse suivante 'c'est fini tout ça, faut mettre une PAC et du photovoltaïque'. C'est ce que nous appelons la LFTV : la Loi du Faut Tout Virer. Cette loi est évidemment bien plus favorable au portemonnaie du vendeur que de devoir fixer une installation existante et donc ensuite d'en être à nouveau responsable... :-)

L'insallation de M. Dulex écrase toute cette économie suicidaire de la pourriture obligatoire. Elle, est repartie pour 20 ans facile et dans 20 ans, il y aura peut-être à nouveau quelques détails à fixer et quelques améliorations de bon rapport performance/coût à faire, et ce sera reparti pour 20 autres années. Et ainsi de loin en loin alors que nous serons depuis longtemps morts ces installations fonctionneront encore et pour des siècles, en conformité avec ce qui nous avons prévu pour elles.

Vous avez le témoignage live de cette action anti-obsolescence ci-dessous


Fiche technique

Galerie

Salut Michel, salut Pascal,

J’ai bientôt une installation totalement remise à neuf ! Les raccords high-tech haute température en synthétiques de l'installateur local placés entre les deux camps étaient totalement cuits, ce dont je me doutais depuis quelques années...

J’ai remplacé mon vieux circulateur qui grillait toujours 65 W pour le nouveau Halm fourni (cf image) qui consomme 20W pour un débit correct de ma grosse installation en deux champs.

Note du CR : 20W pour une 36m2 et du high-flow à hauteur de disons 35 l/m2h ca fait 20W pour 1260 l/h, et donc 0.016 W par l/m2h ou encore en plus simple, 0.55W par m2 d'absorbeur net de champ. Un kit krakra du commerce avec un circulateur qui fait par exemple 45W pour 4.2m2 net c'est du 10+ W par m2 d'absorbeur net. Percuté ?
 5
J’ai changé les deux bouts de ligne grâce à la torche DN22 fournie par Michel, ça a meilleure façon maintenant et j’en ai profité pour poser un flexible correct pour la sonde T1 qui passait à l’air libre et par un saut de loup depuis 16 ans....
 10
J’ai changé toutes les sondes NTC, celle du champ en creusant une trappe depuis dessous avec une scie oscillante, aucun soucis, je suis tombé exactement dessus et j’ai remplacé la Jenni Mini control par la Sora 1.21 redescendue du chalet (la seconde Sora non sortie de son emballage sera rendue à Pascal avec le solde du matériel que je dois lui retourner).

Note du CR : une sonde NTC a une autre résistance à la température qu'une PT, on voit évidemment cela au cours de base d'autoconstruction, le cours qui en apprends plus aux citoyen(ne)s que n'en savent les professionnels. Les modèles de sondes font partie des choix industriels qui ensuite empêchent de changer de régulation. La situation s'est un peu normalisée depuis avec les PT1000 de plus en plus utilisées comme sondes standard, mais c'est lent.
 14

 15
J’en ai profité pour démonter l’impulseur jamais mis en service depuis 16 ans… et le filtre avait cet aspect !!! Bonjour les débits… Quant à la couleur et à l'odeur de l’eau lors du rinçage je préfère ne pas vous en parler.

Je l’ai branché ce matin tôt sur la Sora avec les deux sondes 5 et 6 et hop un vrai compteur de chaleur. qui aujourd’hui m’indique une production de 67 kWh, une première idée depuis 16 ans que cette installation tourne car la Minicontrol ne permettait aucun suivi (et pourtant il y a encore le voile d’ombrage sur le champ du haut).

Note du centre régional : l'installation est à 45°(compromis qui a du être fait pour obtenir l'autorisation de construire en 2001 mais mauvaise idée en montagne car les fortes neiges restent sur les capteurs et doivent être déblayés au balais de riz (et non à la pelle à neige, qui donne droit à la médaille sebasolienne du nom)). 67 kWh en une journée (si on comprend bien) c'est à peu près 2 kWh/m2, ce qui n'est pas mal pour une journée d'été ou les besoins sont réduits à l'ECS. Si le temps avait été mitigé au point de demander du chauffage (on est à Leysin), la cuve aurait été plus froide et le jour suivant la production au m2 aurait facilement pu être du double. Idem si par exemple l'installation aurait pu servir à préchauffer du lait pour pasteurisation (la fin de chauffe se faisant au bois), ou pour assainir des pièces ou caves humides, ou pour livrer de la chaleur pour l'ECS ou le chauffage aux voisins, comme de plus en plus d'autoconstructeur le font mais chut... le solaire thermique c'est has been, ca sert à rien, les citoyens sont des esclaves qui savent rien faire et que l'on persuade que c'est bien (c'est à peu près vrai dans les villes) alors faut pas le dire, des tas d'experts inutiles qui vendent des bidulons compliqués qui garantissent ensuite leur salaires, dépendent de ce genre de croyances.


 20
Par contre, il me reste un ennui, la 3 voie Siemens reçue il y a 16 ans (sur la ligne chaude et pourtant fonctionne encore nickel) envoie le chaud en haut B-AB quand elle n’est pas sous tension. Or j’ai choisi la version 1.1 de la Sora sur recommandation des compléments à la Sora et pour que ça marche j’ai dû mettre ON la vanne inverse. Conséquence, je ne peux pour l’instant pas mette d’option thermostat chaud pour évacuer le surplus de chaleur par en haut. J’ai aussi lu que vos vannes actuelles Rotodivert ne consomment que pour changer de position alors que la mienne consomme en permanence tant qu’elle est sur A-AB. Ma question est donc la suivante : combien vaut une Rotodivert et pensez-vous que cela vaille la peine de remplacer ma Siemens ou est-ce que je fais mieux de simplement retourner ma Siemens qui peut peut être rendre âme d’un jour à l’autre ?

Merci à Michel de me dire ce qu’il en pense et je peux descendre chercher une vanne si tu en as en stock si tu penses que ça vaut la peine de changer.

Autrement il ne me reste plus qu’à injecter l’antigel d’ici à qq jours lorsque tout l’air sera bien purgé.


Amicales salutations

Jean-Pierre

Note du CR : les 3-voies Siemens sont du bon matos mais elles consomment 8W en continu sous tension, et 0W hors tension, ce qui en fait des dinosaures que nous n'utilisons plus. Les 3-voies actuelles consomment 6W quand elles tournent, et 0W ensuite quelle que soit leur position. C'est vital pour diminuer les puissance en ruban nécessaires pour alimenter les systèmes vitaux (on ne parle pas du luxe genre écrans plasmas et autres conneries) et ainsi même au coeur de l'hiver se couper du réseau, et donc de ses tarifications puissances, changements d'abonnements, taxes en tout genre etc. comme on l'apprend au Cours de la Reconquête.
 25


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.