Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Renaud (76200 Dieppe) 24m2 ECS & appoint chauffage, construction à neuf



Réalisation en autoconstruction autonome hors supervision sebasol jura français. Des autoconstructeurs supermotivés qui ont fait leur cuve eux-mêmes !

Pour l'histoire, la petite qui fait la grande, on met en direct ici leur témoignage (2006)

'Bonjour,

Je souhaiterais faire part d’une expérience ultra positive que ma femme et moi avons vécu lors d’un stage « d’auto construction solaire thermique » en Suisse en décembre 2004, via SEBASOL (Site SEBASOL ).

Le début de notre histoire dans le solaire est assez classique et commence il y a 2 ans :

Nous avons un peu d’argent pour pouvoir s’acheter (avec le banquier) une maison premier prix chez un constructeur… mais nous ne voulons pas de celle là.
Nous comprenons vite que ce que nous voulons se vend,… mais au prix le plus fort et avec une foule de gadgets électronique indissociable : pas question de se fourvoyer dans cette voie et de s’enchaîner au système de la consommation pour 30 ans.

Après réflexion, nous avons donc choisi l’auto construction (partielle et en 2 étapes).
Nous nous retrouvons donc à surfer le net pour voir « ce qu’on fait les autres ». On découvre alors le solaire sur www.idéesmaison.com avec les liens sur l’incontournable « basile », sur les pages de Mr Flegeon ou le projet de Mr Amet.

On crie génial !! Nous aussi, nous allons faire du solaire !…. Puis on réfléchi 2 secondes et on se dit que c’est bien : mais nous devons faire une maison complète, pas des expérimentations.

Malgré tout le respect que je doit à ces gens qui ont eu l’immense mérite d’entreprendre : Faire de l’eau chaude au mois de juillet c’est facile, mais faire le gros de sa production d’ECS avec de l’appoint chauffage au nord de la Loire sans soucis pendant 20 ans, avec toute les garanties de sécurité et de pérennité: c’est sûrement un autre problème.

Il ne s’agit plus de prouver que le solaire ça marche. Les solutions qui fonctionnent dans tel climat, avec tel architecture et qui ne sont pas transférables au commun des mortels ne présentent finalement pas beaucoup d’intérêt pour la planète.

nota: Nous comprendrons plus tard qu’un circuit solaire avec un absorbeur digne du nom doit tenir l’été à 120°C en continu et t il doit aussi pouvoir fonctionner avec l’énergie diffuse (derrière le voile nuageux). Pas question d’acheter des vannes galva et du tube plastique à Brico Dépôt ou de peindre des radiateurs en tôle !

Oui, l’absorbeur en thermosyphon c’est beau. Mais l’humanité à besoin d’une solution qui conviennent à la masse, et il n’y a pas beaucoup de maison où l’on peut mettre 500 litres d’eau dans les combles, au dessus des absorbeurs (dans le cas d’un ECS pur, car pour l’appoint chauffage : c’est 2000 litres qu’il faut loger dans le grenier, sans parler des aller et retour pour la connexion au système d’appoint).

Puis j’ai découvert par hasard le site de SEBASOL. Pas de schéma, pas de tarifs, des commentaires « assez cru » envers les Français, à propos d’EDF, du « tournesollisme », du « tout pour gratos », et des installations faites avec de la récupération de pièce de voiture …

J’y ai surtout découvert au travers du forum et des réalisations une approche professionnelle (sans les marges) et pragmatique mis à la portée des auto constructeurs. (J’ai compris plus tard que la fédération Suisse est derrière avec le but avoué est de mettre au point une technique solaire simple, éprouvée, applicable partout à un prix raisonnable (….et sans intermédiaire pour se sucrer).

Note: L’association n’est pas là pour délirer sur le système ou promouvoir le solaire. Ils sont là pour que de plus en plus d’installations se montent et fonctionnent afin de faire reculer la part du fossile. Ils ont aussi une grosse action de formation dans les écoles au travers de chantier didactique.

Bref, on c’est dit que ça avait l’air sérieux et qu’au pire : On saura au moins comment choisir un produit solaire du commerce… Si par hasard nous avions peur de passer à l’acte. Pour 200€ / tête, le risque n’était pas énorme et ça faisait une sortie ludique à Lausanne. (Les Suisses font un discount pour les Français (en rapport du pouvoir d’achat)).


Galerie


 5

 10

 11

 15

 20

 25

 26

 27

 28

 30

 35

 40

 45

 100


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.