Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Sportplatz Stapfen (3904 Naters) Chantier didactique solaire. 22.5 m2 installés sur support,et mis en service en 5 jours par des élèves de la Schulhaus Bamatta. Mars 2002. Moyenne d'âge 14-15 ans. Mars 2002.



Un camp un peu spécial ; plus de 40 élèves à superviser en allemand. Expérience peu banale, puisque pour une fois ce sont des romands qui ont été promouvoir les énergies renouvelables en territoire alémanique. En général, c'est l'inverse…


Fiche technique

Type
Installation solaire ECS de préchauffage en série sur la chaudière.

Accumulateur
B 1000 SF/C inox. Possibilité de by-passer l'accumulateur tout en garantissant la couverture des besoins.
Capacité totale 1000 litres
Isolation 9 cm mousse durcie, manteau alu
Echangeur interne 2.7m2
Ouverture pour appoint électrique non utilisée.
Garanti 10 ans.

Régulation et compteur de chaleur
TEM SZ avec compteur de chaleur incorporé
Débitmètre à impulsion WEM15 RE1 + doigts de gants et sondes

Circulateur Primaire/solaire
PAW 25-60.
Débit nominal type low-flow 600 l/h (16 l/m2h).

Circulateur Charge/secondaire
PAW 25-60.
Débit nominal env. 550 l/h (allure 2).

Vase d'expansion
Reflex type N, 80 litres.

Capteurs
K6 Sélectif, test de qualité SPF172, 22.5 m2
Intégration sur support OSB/Alu
Ferblanterie périphérique cuivre montée par HS Imwinkelcied Söhne ag, 3904 Naters.

Circuit solaire/primaire
Cuivre DN22
Antigel Motorex Glythermin GP42. Proportion 40% pour –22°C
Isolation coquilles Vetroflex alu 30mm
Passage extérieur plein vent en descentes pluviales cuivre.

Circuit ECS
Cuivre DN54 avec by-pass DN54 monté selon indications de Sebasol Vaud/Solar Support par André Lehner Ferblanterie /Sanitaire,CP 548, 3960 Sierre.
Isolation coquilles Vetroflex Alu 40mm
Protection hors gel par rubans chauffants Raychem
Mitigation en sortie de boiler fossile réservée.

Circuit de brassage
Cuivre DN18 non isolé + radiateur de protection surchauffe
Pompe EMB 25-40
Allure 3, env. 600 l/h

Electricité
Finitions et esthétisme réalisés pas la commune de Naters.

Les travaux non spécifiés ont été réalisés en 5 jours par les jeunes de la Schulhaus Bammatta, sous l'assistance et la supervision de l'équipe technique de Sebasol Vaud et de M. René Ruppen. En parallèle, les jeunes ont suivi un cursus didactique énergie/environnement de 5 jours également, sous la supervision de l'équipe didactique de Sebasol Vaud et de M. Roger Rhyner.
Galerie

Vue préliminaire du support. Celui-ci a été préparé par l’équipe technique dans le cadre du mandat global du camp. En terme de coûts, même au tarif de régie de 80.- de l’heure généreux pour le Valais, il aurait coûté environ 4’500.- En comparaison, une entreprise avait fait une offre à 23'000.- De part leur caractère alternatif, les camps solaires attirent les convoitises en matière d’argent facile. Il est de notre devoir d’apprendre qu’au 21ème siècle, idéalisme et incompétence n’iront définitivement plus de pair.
 0
Détail. Ce type de montage paraît primitif. Il permet pourtant une exigence essentielle en mécanique, à savoir le « jeu » des pièces et la reprise de l’erreur, souvent oublié par les systèmes high-tech fort bien sur le papier, mais qui ne permettrent pas le jeu des contraintes (anecdote : certains capteurs super high-tech voyaient leur vitre exploser car les ingénieurs… ne tenaient plus compte de la dilatation des verres !). Ce qui est indispensable pour le montage avec des enfants (cf. plus loin).
 0
Remplissage des plots au béton maigre. Les plots sont fabriqués dans un tube PVC Somo de 20cm débité en tronçons d’un mètre au cours des travaux manuels par les enfants. Plus simple et meilleur marché tu meurs.
 0
Préparatifs ; by-pass ECS. Tout à gauche on remarque l’extrusion qui permettra de placer la ligne de brassage. Les techniques d’extrusion, largement utilisées en France et en Allemagne, sont peu connues en Suisse ou les installateurs ont tendance à utiliser du matériel cher (manchons à presser) qui nécessitent des interventions lourdes (ici, à l’occasion d’un autre camps, une entreprise avait proposé de couper pour poser un té, puis une réduction, le tout pour un coût qui dépassait le millier de francs). Or extrudeur permet de tirer un piquage sur un tube en moins d’un quart d’heure.
Le by-pass permet de dériver le flux normal d’un système ECS fossile vers un boillon de préchauffage solaire situé en amont, puis de retourner au système principal. Pour un descriptif de by-pass, voir installation Liotard. Par opération des vannes, on peut retourner en fossile pur et isoler l’accumulateur solaire (pour inspection, détartrage etc.). L’intérêt est de pouvoir le préparer d’avance et le poser en 2 heures, suite à cela l’alimentation en eau peut être rétablie sans inconvénients pour les usagers.
 0
Vue rapprochée avec la ligne de brassage, pas encore brasée.
 0
Accueil au début du camp. 40 ELEVES !!!
 0
ET C’EST PARTI !
 0
On attaque tout de suite par les travaux lourds
 0
Tandis que d’autres terminent le support
 0
Percements des profils de soutien
 0
Non mais c’est droit tu crois ?
 0
Bah, fait rien, on perce et si ça ne va pas, on reperce (cf. camp solaire de Grandson !)
 0
Et puis on boulonne
 0
Support terminé, plaques principales posées
 0
Dans la chaufferie, M. Ruppen, le professeur, et deux élèves, travaillent le groupe hydraulique
 0
Grattage des pas de vis pour filassage
 0
Tableau
 0
Tableau
 0
Pose des lambourdes. Remarquez la fente dans le plan OSB, résultant de l’entreposage. Mais le sandwichage tous les 80cm par les lambourdes rigidifie le tout. La résistance à la flexion (le Wx pour les spécialistes) de la plaque étant négligeable, que celle-ci soit intacte ou non.
 0
Mesure
 0
Vue des environs
 0
Ailleurs, l’équipe didactique, ici Roger Rhyner, travaille dur à former tout ce monde
 0
En chaufferie, on monte le circuit comme des grands
 0
Tandis qu’à l’extérieur on commence à monter les colliers de soutien des lignes
 0
Ainsi que les lignes elles-mêmes
 0
Coucou ! Les lignes arrivent
 0
Vue de l’autre côté
 0
Travail sur les lignes
 0
Pose des vitres, phase 1
 0
phase 2
 0
phase 3
 0
phase 4
 0
Vissage des crochets
 0
Isolation
 0
Avant-dernier jour. Intermède officiel à côté d’une installation quasi terminée. Le son des flûtes et Bach remplace celui des scies et des perceuses à percussion…
 0
La traditionnelle course de voiture solaires, cette fois-ci sur les pistes du stade
 0
Et la douche finale, solaire comme il se doit !
 0
Portrait
 0
Portrait
 0
Quelque jours plus tard, le champ terminé. Intervention très professionnelle et pour une fois rapide de Imwinkelcied Sönne AG, le ferblantier
 0
Détail
 0
Détail
 0
Détail
 0
Détail
 0
Détail
 0
Détail
 0
Vue arrière
 0
Panneau commémoratif
 0
By-pass installé. L’eau froide arrive de la droite. Elle va au boiler solaire par la ligne de droite, en revient par celle de gauche, le by-pass direct vers le fossile est fermée, l’eau de brassage arrive depuis la droite, derrière on peut voir la pompe de brassage et le radiateur de brassage
 0
Piquage de l’eau de brassage via un robinet de vidange providentiel placé sur la distribution d’eau chaude
 0
Accumulateur inox de 1000 litres et groupe hydraulique solaire. L’électricien n’est pas encore passé pour mettre le tout aux normes "tip-top" de l’esthétisme suisse mais tout est déjà parfaitement fonctionnel
 0
Vue rapprochée
 0


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.