Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Winkler (1072 Forel) 24m2 ECS et appoint chauffage,rénovation



Une installation ECS&Ch bien particulière, puisqu'elle fait appel à la technique de l'autovidange. Technique intéressante mais qui demande, pour être mise en oeuvre, une compréhension des phénomènes à l'oeuvre dans une installation solaire, bien au-delà de ce que le language publicitaire peut le laisser croire. Cette installation n'est pas non plus un kit standardisé de 4.5m2 montable en théorie sur une villa neuve quasi construite pour cela (et qui représente donc 1/100'000ème de l'habitat). C'est une installation ECS&Ch de 24m2 qu'il a fallu installer dans une ferme ancienne, en même temps qu'il a été procédé à des travaux d'isolation. Le travail de l'autoconstructeur a été plus conséquent que pour une installation solaire standard et les problèmes à résoudre plus ardus. Le résultat est intéressant, mais ne représente pas un gain significatif sur une installation standard. A bon entendeur aux coupeurs de cheveux en 4 qui chassent le watt de leur circulateur solaire quand il y a 6kW de puissance d'appareils installés dans leur logement et qu'on en économiserait rien que 2 avec un minimum d'efficacité énergétique...


Galerie

Honneur aux pionniers. Reto Schmidt fut responsable technique de Solar Graubunden. C'est lui qui a repris la technique autoconstruite autrichienne en 1991 et l'a menée au label de qualité SPF172. Jusqu'à sa mort en 2006, il a porté la technique en Suisse alémanique, a installé et fait installer en autoconstruction des milliers de m2 de capteurs, dont une installation solaire de 330 m2 avec des jeunes, record inégalé à ce jour (une telle réalisation est cependant un autre type d'exercice que nos camps solaires, vu que les jeunes ne firent que les capteurs et sur 6 mois, sans didactique associée, tandis que dans nos camps les jeunes réalisent une installation complète de 30 à 100m2 de la cave au toit en 5 jours, dont 50% du temps passé à des activités didactiques). Sans lui, l'autoconstruction solaire thermique en Suisse alémanique n'aurait jamais été ce qu'elle fut. Sans lui, nous ne serions jamais devenus ce que nous sommes. Sur ce croquis qui date de 2001 environ, Reto trace à la main comme c'était son habitude, le schéma de principe d'une installation solaire autovidante de rien moins que 60m2. Un tel croquis serait présenté par la plupart des bureaux d'ingénieurs actuels comme un aimable "gribouillage", alors que Reto en savait plus en solaire thermique que l'immense majorité des professionnels actuels. Mais les petits dessins à main levée sur le papier, c'est le 1/3-monde, n'est-ce pas ? De temps à autre sur le Forum, des réinventeurs de la poudre remettent les installations autovidantes sur le métier. Où en est-on aujourd'hui ? Il y a bien quelques petites installations pour l'ECS, mais pas d'installations en ECS & appoint chauffage comme les autoconstructeurs les font. On s'est rendu compte assez vite que les exigences des installations autovidantes, une fois passées le stade du kit de nain, outrepassaient de loin la compétence des installateurs. Et que, de ce fait, la mise en place de telles installations demanderaient un tel suivi technique, impossible vu le manque de compétences, que ce suivi serait soit non effectif, avec à la clef un nombre insupportable de plaintes, soit d'un coût prohibitif par rapport aux résultats attendus. Après discussions avec Reto, nous en étions arrivé aux mêmes conclusions : sympa, mais trop ardu pour le gain potentiel, en partie hypothétique d'ailleurs. Nous avons donc laissé tomber pour nous concentrer sur des choses plus simples. Par la suite, les procédures de refroidissement nocturnes avec les régulations ont été mises au point, réglant une bonne fois pour toutes de manière économique la question des surchauffes estivales. Au moment ou ces lignes sont écrites (décembre 08), c'est un standard dans n'importe quelle régulation solaire qui se respecte. Il permet de se débarrasser de 95% des surchauffe. Dès lors, le bon sens contre l'acharnement thérapeutique implique QU'A 5 FRANCS LE LITRE D'ANTIGEL, si c'est juste ça ce qui angoisse, CA NE VAUT PAS LA PEINE DE SE CREVER LE PERE, LE FILS ET LE PUR ESPRIT POUR LES 5% QUI RESTENT. A bon entendeur donc. Quiconque fait une installation autovidante la fait par intérêt, pour voir que ça marche, ce qu'on savait déjà, n'en déplaise à nouveau aux sympathiques réinventeurs de la poudre sur le forum. Et non pas pour résoudre un quelconque problème déjà résolu avec des moyens plus simples par ailleurs.
 5
Pas tout le monde n'a hélas comme Reto la capacité de faire un schéma technique à main levée. Au contraire, cela se perd même chez les ingénieurs. Un peu comme se perd la capacité autrefois pourtant courante, pour qui sortait de l'école secondaire, d'écrire une lettre simple d'un seul trait sans en faire un galimatias déstructuré et incompréhensible (car pour ce qui est de la chance d'aller à l'école il n'y a pas de circonstances atténuantes : nous ne sommes pas en Afghanistan). Alors, pour nous autres handicapés, il y a les programmes de dessin technique. Bien utilisés, ils ont leurs qualités. Ils peuvent en effet rendre les choses plus claires non pas parce que l'esprit de celui qui les utilise est plus clair, mais parce que le dessin peut être repris, épuré, repris encore, par l'auteur et d'autres personnes, jusqu'à ce qu'il soit plus clair. Ce qui est un avantage pour le lecteur pour autant que ce dernier ne confonde pas la fausse simplicité du dessin avec la science infuse. Car il y a le danger que pour gagner leur soupe ou se faire briller, plein de gens avec la soupe primordiale en guise de connaissance dans la tête, pompent et repompent sans précautions de tels schémas quand bien même ils seraient pourris d'erreurs. A la rigueur, c'est ainsi qu'on pourrait en plein 21ème siècle propager sur toute la planète que la terre est plate, pour autant que le dessin de la terre plate soit très bien fait ! Voici donc une tentative, fruit d'une reprise de loin en loin sur des années n'en déplaisent aux génies qui nous lisent et qui auraient fait "bien mieux" cela va sans dire, pour illustrer d'une manières la plus concise possible le fonctionnement d'un système solaire autovidant. En espérant qu'il n'y ait pas d'erreur.
 10
Toujours dans le domaine des dessins qu'on se dessine pour se clarifier l'esprit, M. Winkler, de son côté, avait fait aussi moult dessins de son système, preuve que tout cela ne s'improvisait pas sans autre. Ce schéma date d'avant la réalisation et contient peut-être des erreurs. On a pas pris le temps de vérifier car M. Winkler va commenter lui-même son oeuvre de jeunesse :
 15
Et de même que celui-là. Il y a eu depuis des modifications, certaines solutions s'avérant peu praticables et d'autres ayant été trouvées. M. Winkler, c'est à vous :
 20
Au chapitre des modifications, voici le schéma du vase d'autovidange actuel. Le "vase d'autovidange" désigne le récipient chargé de récolter l'eau des capteurs quand la pompe de circulation s'arrête, puis de réinjecter l'eau ainsi récoltée dans le circuit tout en piégeant l'air. Ce vase est plus compliqué que celui sur le schéma de principe concis, du fait que nous sommes en situation réelle. Ici, il a fallu récupérer et adapter un vase existant.
 25
Nous avons décideé de faire un fond en OSB... ça jette non?
 50
Le retour chaud se fait par l'isolation des pannaux. Aucune soudure est dans le champ.
 55
On a mis de l'isolation de 60 mm pour isoler les tuyaux de retour chaud
 60
Dernière vue de principe avant de fermer
 65
On place le maximum de soudure à l'éxtérieur du champ. Seules les soudures entre absorbeurs sont dans le champ On a groupé les absorbeur en groupe de 2 en séries. Total 16 absorbeurs -> 8 groupes, "Chaque verticale" consiste en 2 groupes
 70
La descente (4 groupes)
 75
no comment
 80
Attention a ne pas avoir de contact entre Alu et Cuivre, sinon problèmes...
 85
Attention a ne pas avoir de contact entre Alu et Cuivre, sinon toujours problèmes...
 90
les 4 groupes d'absorbeurs se rejoingnent hors du champs
 100
Isolation du raccordement des 4 groupes
 105
On pourrait se recycler comme couvreur..
 107
Les absorbeurs sont groupés en 2 champs distinct sur le toit. Ceci permet de fermer un champs en été si voulu, ou simplement d'isoler un des champs en cas de propblèmes
 110

 115
On passe dans l'isolation de sol.
 120
550 kg a enfiler.... Popeye du pipeau..
 133
vue du champs depuis le sol
 205
Joli non?
 207
Aller de 4 groupe d'absorbeur
 210
Plus plan qu'un billard
 215
Propret non? On est en Suisse....
 220

 225

 227

 229
Nous avons laissé l'étanchéité au couvreur
 230
Schön non?
 232
Petit boîtier pour les montées
 235
Conforme de chez conforme..
 240

 240
Horizontal, l'aller (froids des champs) Vertical les retours (chauds) Un partie du retour passe dans l'isolation du champs
 245
Isolation: bas de cuve 20 cm haurt de cuve: 22cm Dessus cuve 24 cm (pas possible d'en mettre plus)
 300
compacte non
 305
Prévision d'échange de chaleur avec le voisin. En été on lui fait l'eau chaude, en hiver on chauffe a partir de son chauffage à bois.

NOTE DE SEBASOL : si cet échange de chaleur avec le voisin réussit, ce sera une première pour nous. Pour l'instant, on en est toujours au syndrome "Talon & Lefuneste" qui voit des voisins s'équiper chacun de leur installation solaire. "C'est bien, ça contribue à la Croissance et ça fait augmenter le PNB" diraient nos génies cosmiques qui croient à la croissance éternelle dans un système fermé au mépris du second principe de la thermodynamique et qui viennent de se planter de 2000 milliards de dollars et ce n'est pas fini. Note : 2 familles, 2 installations solaires de 6m2 chaque = 14'000.- par famille. Deux familles, une installation solaire de 9m2 pour les 2 = 8.500.- par famille. Prix en clef-en-main cela va sans dire. On ne parle pas d'autoconstruction, car ce serait de l'overkill.
 310
2 circulateurs en série. A l'enclenchement on fait tourner les 2 pompes. Un fois le circuit hydraulique plein on fait tourner seulement 1 pompe. Les pompes ont des débits différents, ceci permet de moduler le débit suivant la température aux bornes de l'échangeur
 315
no comment
 320
vase d'expansion
 325
ballon de vidage (et vase d'expansion) avant isolation. Stockage de l'eau lorsque les capteurs se vident.
 330
Armoire incluant: commande solaire avec relais d'isolations régulation radiateur (à venir) régulation pompes de chaudière mazout (à venir)
 335


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.