Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Centre scout cantonal de l'ASVd (1055 Froideville) 42m2 réalisés et mis en service en 5 jours par des scouts vaudois. Moyenne d'âge 14 ans. Août 2002.



Anniversaire ! Ce camp est notre dixième. On mesure le chemin déroulé depuis ce mois d'avril 1999 à St-Cergue où, culot des débutants, nous avions posé à 1000 m d'altitude avec des jeunes genevois nos premiers capteurs sous des giboulées de neige. Question météo, ce camp était assez gratiné aussi. Il a débouché sur la construction à une vitesse d'enfer d'une installation de 42m2 pour le centre scout cantonal de l'ASVd à Froideville. De mauvaises conditions météorologiques ayant en effet retardé d'un jour la pose de la sous-toiture, il n'a pas été possible de démarrer le montage du champ avant mardi à midi. Et pourtant, vendredi soir l'installation était terminée et en service. Malgré cela, les jeunes scouts participants ont pu bénéficier d'une didactique complète, et même de visites à des installations d'énergie renouvelables dans les environs. Pour le reste, les images parlent d'elles-mêmes.


Fiche technique

Propriétaire
Fondation immobilière des éclaireurs vaudois (FIDEV).

Type
Installation solaire ECS de préchauffage en série sur la chaudière.

Accumulateur
Jenni Energietechnick avec accumulateur inox interne de 160L. Possibilité de by-passer l'accumulateur tout en garantissant la couverture des besoins.
Capacité totale 3930L + 500L
Isolation 16 cm laine de verre, manteau alu souple
Echangeur interne 5.12m2
Ouvertures pour appoint électrique non utilisée.
Garanti 10 ans.

Régulation et compteur de chaleur
TEM SZ avec compteur de chaleur incorporé
Débitmètre à impulsion WEM15 RE1 + doigts de gants et sondes

Circulateur Primaire/solaire
PAW 25-80.
Débit nominal type low-flow 780 l/h (18 l/m2h).

Vase d'expansions
Circuit solaire : Reflex type N, 140 litres.
Circuit chauffage : Reflex type N, 300 litres.

Capteurs
K6 Sélectif, test de qualité SPF172, 42 m2
Intégration sur sous-toiture lambris
Ferblanterie périphérique cuivre montée par François Cart, l’Aube, 1854 Leysin.

Circuit solaire/primaire
Cuivre DN28
Antigel Motorex Glythermin GP42. Proportion 50% pour -30°C
Isolation coquilles Vetroflex alu 30mm

Circuit ECS
Cuivre DN28 avec by-pass DN28 monté selon indications de Sebasol Vaud/Solar Support par François Cart, l’Aube, 1854 Leysin.
Isolation Tubolit 20mm
Protection hors gel par rubans chauffants Raychem
Mitigation en sortie de boiler fossile par mitigeur Taco.

Circuit de brassage
Cuivre DN18 isolé Tubolit 20mm monté selon indications de Sebasol Vaud/Solar Support par François Cart, l’Aube, 1854 Leysin
Pompe EMB 25-40, allure 1, env. 500 l/h

Circuit de sécurité surchauffe
Cuivre DN18 isolé Tubolit 20mm
Pompe EMB 25-40, allure 1, env. 500 l/h
4 radiateurs de surchauffe, surface radiante totale 12m2
Opération par thermostat passe-haut pour sécurité surchauffe et passe-bas pour sécurité gel.

Electricité
Finitions et esthétisme réalisés par Alain Vanney, FIDEV.

Les travaux non spécifiés ont été réalisés en 5 jours par des jeunes scouts vaudois, sous l'assistance et la supervision de l'équipe technique de Sebasol Vaud et de membres de l’ASVd. En parallèle, les jeunes ont suivi un cursus didactique énergie/environnement de 5 jours également, sous la supervision de l'équipe didactique de Sorane et Sebasol Vaud.
Galerie

Mardi matin, le lambris etait finalemement posé avec 1 jour de retard. Montage sous un ciel pluvieux des protections périphériques. La pente est de 36 degrés et la place pour se mouvoir est ici limitée à la surface du champ, pas un centimètre carré de plus!
 0
Ce doux breuvage n'est pas le petit blanc local, mais le décapant qui va servir au brasage des absorbeurs
 0
Retour en arrière dans le temps. Lundi, on attaque les absorbeurs. Cintrage
 0
Vu de plus loin, l'effort reste le même
 0
A l'intérieur du local technique qui va servir de support aux capteurs, on s'active. Dans le fond l'accumulateur de 4000 litres, non encore équipé ni isolé
 0
Mise en place des serpentins. Réglages
 0
Frappe des serpentins pour qu'ils plaquent bien sur les feuilles sélectives
 0
Jean Sambuc, ici en pleine explication. Monsieur Sambuc est un des pionniers de l'énergie solaire en romandie, toujours actif dans le domaine. A l'occasion de ce camp a accepté de travailler avec nous
 0
Et on braze, seule…
 0
... ou à plusieurs
 0
Tandis que dehors on nettoie les absorbeurs…
 0
...qui ainsi s'accumulent
 0
Ailleurs, une autre équipe prépare les lambourdes du cadre d'intégration…
 0
... pour la sous-toiture, équipée de quelques lattes pour assurer l'adhérence…
 0
... et de cette manière on pose
 0
Quelques heures plus tard, le cadre d'intégration est terminé
 0
A l'intérieur, l'autre équipe s'initie aux mystères de l'énergie
 0
Dans le bâtiment
 0
Au moyen d'une machine à vapeur
 0
Qui fleure bon les années Bismarck
 0
Et quand il fait beau, on déplace la séance en plein-air
 0
Une autre activité, en plein air, cette fois
 0
La fabrication d'une lampe de poche
 0
Le produit fini
 0
On peut aussi se lancer dans la concentration solaire, pour chauffer l'eau
 0
Ou voir un peu plus grand
 0
Pour faire le thé ou le riz pour tout le monde
 0
Retour au chantier
 0
Tableau
 0
On monte les absorbeurs
 0
On pose l'isolation
 0
Vue de près…
 0
Puis les absorbeurs par dessus Remarquez comme les conditions météo changent vite
 0
D'ailleurs, c'est parfois le ciel qui impose les pauses…
 0
Mais qu'à cela ne tienne, il faut avancer. Tableau
 0
Tableau
 0
On pourrait le croire mais non : pas une seule cheville foulée durant le camp
 0
Mise en place des connexions
 0
Agrandissement de l'ouverture avec un outil polyvalent, beaucoup plus utilisé en France et en Allemagne qu'en Suisse. Qui donne pourtant une souplesse et une autonomie dans le travail du cuivre que ne permet aucun des systèmes avec joints, sans parler des coûts ! Une merveille d'outil renvoyé dans l'oubli technologique par les systèmes actuels, et redécouvert par les centres régionaux vu les exigences élevées en termes de rapport simplicité/fiabilité/coût qu'exigent les techniques d'autoconstruction.
 0
Préparation
 0
Et soudure
 0
Et voilà le travail
 0
Retour à la didactique, avec des expériences sur l'énergie solaire avec des concentrateurs
 0
Des cellules PVs
 0
Des voitures solaires
 0
Des zeppelins…
 0
Des visites d'installations grandeur nature aussi. Ici une déchiquetteuse pour plaquettes forestières
 0
La Suisse est un pays de montagnes... même de plaquettes. Et pourtant, tant de bois pourrit encore en forêt
 0
Visite de l'installation PV du stade de la Pontaise
 0
A la cabane, grand briefing des artistes, pour décider de l'aspect qu'auront les radiateurs de surchauffe
 0
A côté on brase 800 les lignes des radiateurs de surchauffe
 0
Détail
 0
Un radiateur sur les 4 construits. Ne cherchez pas aussi beau dans le commerce ; vous n'avez aucune chance de trouver…
 0
Montage des 4 radiateurs ensemble, sous les indications de Jean Sambuc
 0
Comme dans les corporations du Moyen-Age, le Grand Maître se charge des détails délicats
 0
Du cuivre, du cuivre, rien que du cuivre
 0
Retour au local technique. On attaque le morceau prestigieux : la pose des vitres. D'abord les transporter
 0
Les monter sur la toiture
 0
Et les poser
 0
Avec les vitres, le sens de l'équilibre est encore plus sollicité qu'avant!
 0
Grace aux ventouses de vitrier, on dispose de points d'appui
 0
Pose du joint
 0
Avec une règle : si t'emmèles le joint, tu le démèles!
 0
Tableau
 0
Vissage des crochets
 0
Une perpective plus audacieuse ? Alors soit.
 0
Et on avance
 0
Presque fini
 0
Tableau
 0
Tableau
 0
Pose des gommes
 0
Situation au soir du jeudi. Durée pour monter le champ, y compris la fabrication des absorbeurs, le montage des radiateurs, des lignes et toute la didactique ; 2 jours et demi
 0
Photo de famille, autour de jeudi après-midi
 0
A l'intérieur, l'accumulateur a été isolé et on s'occupe des finitions
 0
Comme par exemple la ligne de connexion au vase d'expansion
 0
Entrée et sortie eau chaude sanitaire, entrée et sortie vers radiateurs de surchauffe, avec pompe
 0
Pierre Cambrosio, enseignant, pose devant l'évacuation du chauffe eau
 0
Installation terminée. Il y a encore un tuyau caoutchouc en sortie de soupape du circuit solaire. Corrigé depuis.
 0
Dans la buanderie, les radiateurs de surchauffe sont prêts à sécher tout le linge qu'on veut!
 0


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.