Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Snijders (2610 Saint-Imier) 18m2 ECS et appoint chauffage,rénovation



N'a-t-on pas dit qu'un de nos buts les plus vitaux face à la crise qui s'annonce était de créer une logistique increvable par son organisation et sa légèreté en investissements ? En d'autres mots : de se passer le plus possible d'intermédiaires, de réseaux de distribution et d'usines de capteurs. Toutes choses qui vont peser un poids certain une fois que nous seront dans le Pic du Pétrole.

Alors comme on ne parle jamais en l'air à Sebasol, voilà : cet autoconstructeur réalise son installation via la construction collective de ses absorbeurs et la commande groupée du matériel en un seul lieu, temporaire et à proximité des installations à réaliser. Après avoir été à Dompierre (FR), "l'usine" s'est donc à présent déplacée à Sonvilliers (BE). Une fois qu'elle aura rempli son office, elle sera démontée et déplacée ailleurs. Nombre d'installation réalisées en même temps : 2. Nombre de m2 : 36. Code pour la recherche de ce groupe : DensitécritiqueSonvilliers.



Galerie

Une fois n'est pas coutume, on commence par le schéma de principe global de l'installation de M. Snijders. Ce dernier a en effet pris la peine de le présenter sous forme claire, au point qu'on va l'intégrer à la doc technique et au cours.

AVERTISSEMENT : il ne sera pas répondu aux questions sur ces schémas de principe. D'une parce qu'ils sont clairs et illustrent la capacité des autoconstructeurs de comprendre et expliquer de manière élégante ce qui échappe encore à trop d'installateurs qui réduisent leur activité à la pose de kits. Et d'autre part parce qu'il y a un COURS SOLAIRE THERMIQUE donné par Sebasol pour cela. Nous prions donc tous les intéressés de la galaxie de venir à ce cours, où nous serons heureux de les accueillir. Merci d'avance.
 0
Du fait de la lecture du schéma hydraulique global, l'installation peut fonctionner selon trois mode : autonomie solaire ou 100% solaire, préchauffage solaire, ou non solaire ou 100% fossile. Le dernier mode d'opération est un mode d'urgence, par exemple en cas d'opérations sur le Jenni.
 1
Ici le mode préchauffage solaire, typique de mauvaise saison
 2
Ici le mode autonomie solaire, typique d'entre et de belle saison
 3
Ici le mode 100% fossile solaire, typique en intervention sur le Jenni
 4
Afin de visualiser le montage du circuit (type Tichelman), rien de tel qu'un plan et des pièces afin de réaliser une maquette.
 10
Tuyauterie du chauffage (en rouge) et tuyauterie ECS (en inox), avant l'intégration solaire.
 20
Comment se faire une idée des futurs branchements (arrivée du Jenni), de la mitigation ? Les schémas fournis par Sebasol sont complet, mais rien de tel que de se les redessiner.
 30
18m2 vont tout prochainement prendre place sur ce versant de toit. On distingue les marques au scotsch qui m'ont permis de positionner le champ des capteurs.
 40
Grâce à l'aide de plusieurs amis, descendre les 18m2 de tuiles s'est fait en moins de 2h. Un peu moins de 300 tuiles tout de même ! Avoir une terrasse couverte qui descend à 2m 10 ça aide pour accéder au toit.
 50
Le toit est libéré de ses tuiles, reste le lattage et les contre-lattes.
 60
Le ferblantier m'a gracieusement mis à disposition une bâche de 20 m2 afin de couvrir le toit durant les travaux. Durant cette période, plusieurs orages (assez violent) ont arrosés la région. Mais aucune infiltration d'eau n'était a signaler
 70
Jour et nuit, y'a pas d'heure pour travailler !
 80

 90
Non, des extraterrrestres ne se sont pas posés dans mon jardin ! Simplement des panneaux solaire (absorbeurs) posés dans l'herbe le temps de voir comment les assembler au mieux. Il a fallu moins de 2 heures pour "griller" mon gazon. Quelques bonnes averses ont suffi a effacer les traces.
 100
La pose des verres est presque terminée, la bâche est toujours là car la ferblanterie n'est pas encore posée.
 110
Perçage du mur entre le garage et le sous-sol, brique monolithique très facile à travailler. Au haut de l'image les lignes ECS en attente d'être descendues dans le sous-sol.
 120
Comme je voulais mettre au moins 18m2 de panneaux solaire, il me fallait pouvoir stocker cette chaleur (1m2 / 100 litres). L'accumulateur Jenni de 1920 litres ne passait pas dans mon sous-sol à moins de le monter-souder sur place, alors je l'ai placé dans mon garage.
 130

 200
IMAGE SEBASOL
 205
IMAGE SEBASOL
 210
IMAGE SEBASOL
 215
IMAGE SEBASOL
 220
IMAGE SEBASOL
 225
Les purges (manuelles) placées au faîte du toit.
 230
La vidange située au bas des capteurs
 235
Le passage des lignes a pu être fait discrètement entre le mur extérieur de la maison et la dernière poutre du toit. Un coffrage avec isolation sera réalisé plus tard
 250
IMAGE SEBASOL
 255
IMAGE SEBASOL
 300
IMAGE SEBASOL
 305
IMAGE SEBASOL
 310
IMAGE SEBASOL
 315
IMAGE SEBASOL
 320
IMAGE SEBASOL
 340
IMAGE SEBASOL
 360
IMAGE SEBASOL
 365
IMAGE SEBASOL
 370
IMAGE SEBASOL
 375
IMAGE SEBASOL
 380
IMAGE SEBASOL
 385
IMAGE SEBASOL
 400
IMAGE SEBASOL
 999


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.