Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Blanc (1030 Bussigny) 18m2 ECS & appoint chauffage,rénovation




Galerie

Tout à commencer lorsqu'il a fallut refaire le toit de l'annexe qui était en très mauvais état : avec une exposition plein sud, il devenait évidant que la rénovation devait se faire avec l'intégration de panneaux solaires. Après avoir pris contact avec Sébasol, j'ai immédiatement fait le nécessaire pour une mise à l'enquête publique (eh oui, c'est le cas dans ma commune pour des panneaux >10 m2.), et j'ai suivit le cours le 21 juin 2008. Pour plus de photos : En 2008 : http://dsblanc.mouais.ch/Photos/Galeries/2008/27/index.html En 2009 : http://dsblanc.mouais.ch/Photos/Galeries/2009/02/index.html
 5
Deux semaines de vacances en août-septembre 2008 ont permis de refaire le toit de l'annexe. De surprise en surprise, l'état de la charpente était tel qu'il a fallut tout remplacer.
 10
L'administration étant ce qu'elle est, je n'ai reçu l'accord des subventions du canton que le 24 septembre. Mon dossier a pu dès lors être pris en charge pas Sebasol.
 15
Fin octobre, premiers travaux solaires : la construction des absorbeurs s'est faite en famille avec mes 3 enfants.
 20
Par équipe de deux, la brasure des absorbeurs se fait sans problème.
 25
Après réception des premiers matériaux, le champ solaire a pu être commencé. Le toit étant juste aux bonnes dimensions pour accueillir 12 panneaux (18m2).
 30
La pose et le soudage des absorbeurs fut un vrai plaisir : on commençait à voir qu'il s'agissait de panneaux solaires.
 35
Du fait que le champ solaire prend la totalité de la surface du toit, il a fallut mettre les lignes d'arrivées et de retour à l'intérieur du champ. Ici un détail du raccordement de deux absorbeurs du haut sur la ligne de retour.
 40
L'aide de David, apprenti Sébasol, a été très précieuse dans cette étape cruciale du test d'étanchéité du circuit qui a été fait avant la pose des vitres.
 45
Pose des vitres. Le travail est grandement simplifier du fait que la hauteur du toit est basse et qu'une partie est accessible depuis le toit plat d'une annexe.
 50
Début décembre : le champ solaire est terminé.
 55
Finitions en bois de l'entourage des panneaux avant de poser la ferblanterie. Afin de respecter une certaine uniformité de structure, la ferblanterie sera posée au même niveau que les vitres.
 60
Ce chantier est un bon exemple montrant qu'il est possible d'intégrer des panneaux sur la surface total d'un pan de toit. Ici on voit le détail de la ferblanterie sur un côté.
 65
Le haut des panneaux constitue le faîte du toit. Nous avons ajouté un carrelet de 3x6 cm sur le cadre du champ solaire pour permettre un point d'encrage à la ferblanterie.
 70
Détail du bas du champ solaire avec l'écoulement de l'eau de pluie directement dans la gouttière.
 75
Détail de la ferblanterie du faîte.
 80
Détail de la ferblanterie du faîte.
 85
Le pan nord du toit. La finition en ferblanterie s'intègre parfaitement dans la structure du toit.
 90
18 janvier 2009. Après avoir passé plusieurs jours dehors, avec des températures vraiment hivernales, à poser les tuiles et aider le ferblantier, le toit est enfin fini !
 95
Fin janvier 2009 : la maison Jeni vient installer l'accumulateur. Comme la porte la plus étroite ne fait que 96 cm et que l'accumulateur en fait 120, il a fallut l'amener en pièce détachée et le souder sur place.
 100
Soudures à l'intérieur
 105
. et à l'extérieur
 110
L'accumulateur en place, on test son étanchéité en le remplissant de 2100L sous pression. Ouf, il n'y a pas de fuite.
 115
Et pour finir une couche de peinture. Le tout a été fait en une matinée.
 120
Avec David de Sébasol, et en tenue intégrale, nous avons posé les 20 cm d'isolation autour de l'accumulateur. La laine de verre a été protégée ensuite par une bâche de jardin verte.
 125
Fin février 2009: mise en place du circuit solaire, avec les deux vases d'expansion. J'ai également profité d'isoler de l'intérieur les murs de l'atelier dans lequel se trouve l'accumulateur.
 130
Détails des connections sur l'accumulateur. Elles se situent à l'arrière car les tuyaux qui vont le relier au chauffage existant doivent passer par le trou par lequel la photo a été prise, pour ensuite rejoindre le bâtiment principal.
 135
Comme l'installation solaire est dans une annexe, il a fallu mettre un tuyau entre l'annexe et le batiment principal pour y faire passer la tuyauterie.
 140
Deux tuyaux pour la charge de l'accumulateur avec la chaudière, deux tuyaux pour la charge du boiler d'eau sanitaire, deux tuyaux pour le chauffage, et deux tuyaux eaux sanitaires C/F, cela fait beaucoup et est un véritable casse-tête lorsqu'il faut les faire passer dans un tuyau rond!
 145
Ce image montre le raccordement avec le chauffage (2 tuyaux supérieurs), la chaudière à gaz (2 tuyaux du milieu), et le boiler d'EC sanitaire (2 tuyaux du bas).
 150
L'installation, presque finie (reste à mettre en place les fils), mais fonctionnelle. Les vases d'expansion ont été mis plus sur le côté afin de laisser de la place.
 155
Juillet 2009, après un coup de peinture aux façades, l'annexe prend toute sa valeur avec les panneaux solaires.
 200

 999


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.