Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Bigler (1854 Leysin) 15m2 ECS&appoint chauffage,rénovation



Petite anecdote sympa. Nous avons eu la visite du contrôleur du gaz hier qui nous a dit en arrivant, je cite, 'comme votre consommation a drastiquement diminué, je viens vérifier que l'installation-compteur est bien fonctionnelle.' Résultat: 'oui, tout fonctionne bien'.

Et effectivement en regardant le compteur du d'heures du brûleur de la chaudière à gaz, il y a fonctionné 4x moins souvent en moyenne depuis la mise en service de l'installation solaire. Pour être plus précis : année sans installation solaire : 5244h / (7ans*365jours) = 2.05 h/jour, avec du 21 novembre 2010 au 31 mars 2011 (5314h - 5244h) / 131jours = 0.53 h/jour. Le rapport des heures de fonctionnement du brûleur de la chaudière est de: 2.05/0.53 = 3.8. De plus, sur les années sans solaire incluent les jours estivaux, ou la chaudière ne fonctionne que pour l'ECS, donc très peu. Bref je suis sous le choc. Allez-y, bougez-vous les fesses. Une installation Sebasol, ça fonctionne du feu de dieu. Vous regretterez qu'une seul chose, c'est de ne pas l'avoir faite plus tôt!'.

Note de Sebasol : les aventures de la famille Bigler et les conséquences sur la facture du gaz sont détaillées sur la page du Cours de la Reconquête sous les termes 'Récré 2 : comment les réseaux vous piègent. Un exemple concret'. Allez-y voir, c'est plus qu'instructif, c'est indispensable pour mourir moins idiot.



Galerie

L'auto-construction et l'auto-constructeur.
 1
Le champ de 5x2 capteurs est monté en façade du balcon et est supporté par 4 poteaux ancrés dans le sol.
 10
Une des joies de l'auto-construction, c'est la personnalisation.
 20
Un des services génial de Jenni, c'est que lorsque l'espace est serré (portes de 80cm, hauteur limitée), ils livrent l'accumulateur en 3 'rondelles' et viennent les souder sur place. L'opération dure une journée complète, à laquelle l'auto-constructeur participe activement. Ici, l'assemblage final (avec le sourir) avant le soudage de la 'rondelle' du bas.
 30
Les connexions au Jenni. Il reste à finir d'isoler.
 50
Détail de la structure porteuse du champ. C'est un assemblage vissé et entièrement fait maison.
 60
Lorsque le soudage de l'accu est terminé, le technicien de Jenni procède à un contrôle rigoureux des fuites. Dans notre cas, il y avait 3 fuites qui ont été rebouchées lors de cette phase. Chaque point de contrôle est validé par une marque à la craie. Puis il faudra le peindre, l'isoler et le connecter... COMMENTAIRE SEBASOL : pour le soudage sur place comme si vous y étiez http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=885&r= ou bien utilisez l'outil de recherche et cherchez PELLET, La Sarraz
 60
La connexion du Jenni en cours.
 61
La connexion du Jenni terminée.
 62
Validation des premiers tronçons. Avant de me lancer dans le brasage des tubes du circuit solaire, j'ai mis les serpentins du circuit solaire sous pression d'air. Effectivement, j'ai préféré valider l'étanchéité des premiers tronçons (ceux qui sont noyés dans l'isolation périphérique du Jenni) avant de poursuivre le brasage du circuit solaire. Pour cela, un petit compresseur et des bouchons décrits sur une autre photo.
 64
Les bouchons. A l'aide de ces pièces, on peut mettre un circuit (en D=22mm) sous pression. Je les ai fabriquées pour mettre sous pression d'air (env. 5 bars) les serpentins. Elles présentent l'avantage de ne pas endommager le tube sur lequel elles sont fixées. La partie supérieure de la photo montre les 2 pièces qui composent le bouchon. La pièce avec les 2 joints toriques se glisse à l'intérieur du tube tandis que la seconde pièce se glisse sur l'extérieur du tube. Un collier de serrage permet de verrouiller l'assemblage. La partie inférieure de la photo montre le tout assemblé sur un morceau de tube. Avant de l'utiliser, j'ai vérifié que le montage résiste à une pression statique d'env. 20 bars en suspendant une masse de 70kg à l'assemblage.
 66
La chaudière à gaz, qui était existante, a été intégrée dans le nouveau circuit.
 70
L'ossature bois du champs solaire. Le chanfrein à 45° pour la ferblanterie sur le longeron du bas se fait avant son montage dans le champs.
 79
Le cintrage des tubes lors de la fabrication des absorbeurs. Un petit truc facile qui simplifie la vie: le tendeur élastique pour maintenir le tube à sa place dans le guide (merci Cédric).
 81
Le serpentin d'un absorbeur après cintrage.
 82
Le serpentin d'un absorbeur prêt à être brasé.
 83
La pose des absorbeurs dans le champ.
 89
L'installation utilisée pour traçer et percer la ferraille de la stucture métallique.
 150
Le champ de capteurs est monté en façade du balcon. Avec une orientation plein Sud, une inclinaison de 60° et une hauteur à 2m du sol, nous n'avons aucun problème lié à l'éventuelle accumulation de neige. Pour un site de montagne, c'est un paramètre vraiment important.
 160


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.