Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Zali (1347 Le Sentier) 34.5m2 ECS&Appoint chauffage dans bâtiment de 1814 rénové Minergie,rénovation



Une réalisation de Sergio Mazzone avec intégration des capteurs sur un TOIT EN TAVILLONS. Hé oui, on peut vraiment tout faire à Sebasol. Tout est beau dans ce projet : rénovation d'un ancien bâtiment datant de 1814 respectueuse du site (isolations intérieures pour respecter l'aspect extérieur, toit en tavillons), chauffage optimisé pour le solaire, cuisinière à bois Tiba de rendement de combustion 84% faisant chauffage central etc. Au niveau énergétique, passage de l'équivalent de 8-10'000 L de mazout jusqu'à présent à 1'500L sans le solaire et la moitié voire moins avec. Il y a de fortes chances que cette installation aille dans la galerie des plus belles réalisations une fois ce chantier terminé.

Témoignage audio (.mp3) de M.Zali du 8.02.2011.
Note : à la vallée de Joux, au moment ou M. Zali parle, le lac est gelé et les gens patinent dessus


Galerie


 5
Vue depuis le lac. On remarque que le champ donne directement dans la gouttière en bois, ce qui permettra de dégager le maximum de neige. Par dessus, des "poutres à neige" retiendront cette dernière, en l'empèchant d'accumuler sur le champ. Cette dernière mesure ne serait pas nécessaire avec des tuiles ou des éternits, mais elle le devient avec des tavillons, car ces derniers étant plus rugueux, ils retiennent d'avantage la neige. Ce champ est donc paré pour le climat d'hiver à la Vallée de Joux.
 50
Zoom sur l'encadrement de la cheminée, par un jour plus riant
 52
Raccord du couloir aux tavillons. Un tel travail demande de l'expérience de ferblanterie acquise sur le terrain et non pas dans un stage au rabais ou un CAP bidon. Ce sont les couloirs qui demandent le plus de travail, au vu des abergements. Les ferblanteries de devant et derrière sont plus classiques. Les tavillons étant cloués, il faut en outre que le tavillonneur et le ferblantier travaillent de concert au moment de l'intégration du champ. Le tavillonneur, M. Moura, de Grandvillars en Gruyères, est venu directement de Fribourg. Il a est titulaire de la charte des tavillonneurs dans ce canton. Une telle toiture n'est évidemment pas du cra-cra brolelo-pourri mondialisé. Elle coûte environ 180.- le m2, mais des aides existent de la part des communes du fait de la contribution à l'aspect des sites qu'elles apportent (au contraire par exemple, de tôles ondulées ou non qui pourrissent ou rouillent...). De telles constructions réjouissent en effet le sens du beau des visiteurs (on voit la maison depuis le lac, imaginez la carte de visite pour la commune du Sentier ! On est souverain, traditionnel et moderne au Sentier). En outre, si la toiture est chère, cela veut dire que chaque m2 de capteur posé économises 180.- de moins-value au lieu des 50.- habituel pour une toiture tuile et au lieu de ... 0.- en cas d'apposé (ce qui en outre, à la Vallée de Joux, poserait des problèmes vu le climat). Si c'est plus cher, ce n'est donc pas si excessif finalement. A bon entendeur donc.
 61
dito, vue rapprochée
 62
dito
 63
Dito couloir de gauche
 65
Dito couloir de gauche
 66
Autre détail du raccord à la cheminée
 68
Vue du fond du champ, par temps gris ce jour-là
 69
Il n'y a pas que dehors que c'est beau. En cave aussi. Cette cave est une partie des volumes encore accessibles sous le bâtiment. Ce dernier était un ancien moulin. A côté, une fosse de 4m, qui contenait la roue dans les années 1800, donne sur le lac. Sur le batiment, une ligne à hauteur d'homme au niveau du rez, avec une date, témoigne encore des variations de niveau du lac jadis. Ici, le travail de Sergio Mazzone est impeccable. On ne serait pas étonnés qu'il ait choisi jusqu'aux couleurs des éléments pour créer ainsi cette uniformité d'aspect. On est à 100 années-lumières du kit cra-cra.
 70


Copyright © 2017 Sebasol. All rights reserved.